Fédération de forges

Pour archive la découverte du jour:

Dont le lien avec la fédération des forges n’est pas immédiat, il faut aller aux pages suivantes:

Autre découverte du jour (mais dans la catégorie :man_facepalming:). A défaut de s’orienter vers un standard, ça donne un format JSON dans lequel exprimer les données (issues, merge request etc.) qui fait une alternative à forgefed.

Publier ce dossier après une période d’embargo, ça peut le faire non ?

1 Like

Je rentre de congés, et remercie et félicite grandement Loïc de ce partage. Je m’engage, au nom de Framasoft, à publier ce qu’on a envoyé à NLNet le mois dernier (pour PeerTube et Mobilizon). La forme sera à l’arrache, par contre… :stuck_out_tongue:

Sinon, ben je regarde le contenu de la réponse de Loïc, et je suis vraiment impressionné par la qualité de ta réponse (vraiment, et j’en ai rempli du scrogneugneu de dossier de sub, avant qu’on se dise à Framasoft qu’il fallait arrêter avec ces conneries). Bravo. Vraiment.

1 Like

Après relecture des guidelines pour DAPSI et en observant les 11 projets financés l’année dernière pour la première des trois vagues (les deux autres c’est cette année et l’année prochaine), je n’arrive pas a comprendre pourquoi les projets ont été sélectionnés ni pourquoi autant n’ont pas produit de code (ou alors c’est bien caché, j’ai cherché). Ce n’est pas très grave que je ne comprenne rien mais je suis surpris.

1 Like

La deadline n’est peut être pas encore atteinte ? Pour YunoHost on est toujours en train de coder les features de notre dossier… Notre deadline est début septembre. C’ets lié au fait qu’on a aussi plein de chose à faire à côté des feature listées dans le dossier.
Par contre si il n’y a pas de projet du tout, je n’ai pas d’explication.

1 Like

Attention c’est DAPSI et pas NLnet: la deadline c’est fin d’année calendaire, donc terminé, plié, fini, emballé :slight_smile:

Bonjour Loïc.

Logilab est intéressée par ce sujet de fédération de forges.

Nous soutenons actuellement le développement de https://heptapod.net/ et serions susceptibles de soutenir le développement d’un mécanisme de fédération qui s’appliquerait à cette forge (et donc à gitlab).

En matière de modèle de données, je trouverais vraiment bien d’utiliser les roues déjà existantes que sont https://en.wikipedia.org/wiki/DOAP et les ontologies doap-* de la page https://ontologi.es/ (doap-bugs + doap-changesets + doap-tests + doap-deps).

Pour information, nous employons déjà ces ontologies dans des scripts internes qui permettent de générer un graphe de connaissance de nos projets (produit en extrayant les informations via l’API gitlab en python). Ce graphe RDF peut ensuite être exploré avec les outils habituels du web sémantique et être utilisé par d’autres scripts, qui génèrent des tableaux récapitulatifs ou des Merge Requests de mise à jour automatique des dépendances.

Nous avons envisagé de nous lancer dans l’écriture d’une extension de cette forge qui échangerait ces données via ActivityPub et permettrait de se brancher sur le fediverse, mais nous avons pour le moment donné la priorité à d’autres projets.

A ta disposition pour discuter de tout ceci si tu le souhaites.

2 Likes

Merci pour ces références que je n’avais pas trouvé :+1: Aujourd’hui je travaille à la mise en forme de la proposition DAPSI afin de la finaliser demain et de l’envoyer mardi. Ce sera essentiellement une reprise de ce qui est déjà sur ce forum.

Avec grand plaisir. Pour les besoin de soumissions du projet et aussi parce que cela serait un peu envahissant pour le forum des chatons, je viens de déposer le domaine fedeproxy.eu pour y placer tout ça. Sans surprise ce sera une communauté horizontale comme celle de Enough. Courant de semaine prochaine j’y mettrais un GitLab, un site web et un discourse avec tout ce qui se trouve ici.

Ce qui se passera ensuite dépend, tout comme pour Logilab, de la force de travail disponible. Sachant que je commence à travailler chez Easter-Eggs le 1er fevrier, j’imagine les scénarios possibles suivants:

  • Le projet est refusé, j’ai la flemme et rien ne se passe après l’effort initial de formalisation du projet (qui valait le coup même si ça ne va pas plus loin, AMHA). Je serais assez déçu de moi même mais ce ne serait pas la première fois. Et surtout je serais encore dans l’incapacité de contribuer à des projets qui sont prisonniers de GitHub et je continuerais à vivre dans la frustration.
  • Le projet est refusé mais j’ai le minimum d’énergie pour avancer sur la roadmap que je publie sur fedeproxy.eu et que j’utilise pour, enfin, contribuer aux projets qui sont prisonniers sur GitHub. Il y a peu de chances pour que j’ai la force de travail nécessaire pour faire en sorte que d’autres puissent utiliser ce que je fais. Mais peut-être que d’autres personnes ayant plus de talent et/ou d’énergie amélioreront/referont mieux des trucs plus génériques.
  • Le projet est financé et je plonge dedans à mi-temps avec @pilou jusqu’à la fin de l’année, avec la bénédiction de Easter-Eggs (soit c’est eux qui reçoivent l’argent et me salarient, soit c’est moi qui reçoit l’argent et qui réduit mon temps plein à un mi-temps, peu importe).
1 Like

Avant que j’oublie un grand merci à la personne qui restera anonyme (sauf si elle veut bien dire qui elle est), coutumière de l’examen de projet Européens (c’est à dire de l’autre coté de la barrière). Elle a relevé quelques problèmes de forme et en particulier permis de clarifier comment s’articulent les parties Added values et Project outcome. D’ou une discussion qui pourrait se résumer comme ça:

  • Moi: voila, pour que l’outcome soit mesurable et réaliste j’ai mis que la communauté rassemblée d’utilisateurs de fedeproxy sera au moins de deux utilisateurs quotidiens (et encore je m’avance hein, parce que moi c’est sur mais je sais juste pas qui d’autre et ça va être chaud de trouver) et au moins 10 utilisateurs occasionnels (ça c’est facile, je n’ai aucune doute qu’il y ait des curieux régulièrement pour tenter le coup)
  • Elle: Tu veux dire des gens qui développent fedeproxy ou bien des utilisateurs du service (auto-hébergé ou pas) ? (ajouter une note d’incrédulité)
  • Moi: non, l’audience des utilisateurs. En développeurs, pour de vrai, il y aura @pilou et moi mais les probabilités qu’une troisième personne saute dans le bateau sont vraiment faibles. C’est bien pour ça que le projet n’existe pas encore d’ailleurs, si tu veux mon avis.
  • Elle: mais … enfin… ça va pas passer du tout. Tu as 50 millions d’utilisateur sur GitHub et tu veux convaincre que ça vaut le coup de passer neuf mois pour le bénéfice d’une douzaine de personnes ? Tu vois que c’est pas hyper vendeur ou bien ?

Je ne cache pas que c’est un gros soulagement qu’elle ai posé la question parce que, évidement, il y a de quoi rire si on regarde le projet sous cet angle. Et a bien le relire… c’est tout a fait une interprétation possible. Donc je travaille a rédiger différemment pour que l’ambition véritable expérimentation et preuve que ça peut marcher soit claire au lieu du rêve de fin de soirée du genre on va libérer 50 millions de personnes de GitHub, on est les rois du monde :sweat_smile:

Pour clore voici le descriptif complet du projet et la mise en forme pour la soumission à DAPSI en ODT. Toute remarque est la bienvenue, bien sur. Le projet finalisé et le travail qui suivra sont disponibles sur le forum fedeproxy:

Si un développement démarre, Logilab pourra peut-être trouver du budget pour contribuer à payer les développeurs de la chose. Si c’est toi chez Easter-Eggs par exemple, on pourrait discuter du fait que Easter-Eggs envoie une facture à Logilab pour le travail que tu fais sur fedeproxy, si possible appliqué à GitLab/Heptapod.

2 Likes

C’est une très bonne perspective, quelle nouvelle pour un lundi matin :slight_smile: Est-ce que tu serais d’accord pour qu’on en discute publiquement sur https://forum.fedeproxy.eu/ ? Histoire d’éviter d’envahir le forum des chatons un peu trop :sweat:

Je finalise le dossier DAPSI ce matin et je vais patauger dans des tentatives d’implémentation pour défricher le terrain dans la foulée.

Je ne veux pas m’avancer, mais si ce projet ce met en place, je pense soumettre à Framasoft la possibilité de mettre la main à la poche aussi (ceci n’est pas un engagement de financement, mais un engagement à regarder les choses dans le détails, à soumettre au C.A. et, si accord, à participer à un co-financement)

(Félicitations)

Alors le « Privacy and Trust fund » est clôt https://nlnet.nl/PET/
Mais le « Search and discovery fund » est toujours ouvert (jusqu’au 1er février) : https://nlnet.nl/discovery/
Et pour moi, un tel projet peut rentrer dans « Discovery », mais je n’ai aucune idée de savoir si tu peux candidater aux 2.

DAPSI, la barre à l’entrée me paraît bien plus haute, mais les fonds sont plus importants. Discovery est bien plus accessible, mais c’est 50K max.

Mon avis : ça vaut le coup de faire les deux :stuck_out_tongue:

3 Likes

Dans un domaine différent, mais toujours dans des processus d’appel à projet basé sur des fonds européens, je vous fais part de mon observation. J’ai participé à trois projet co-financés par des fond érasmus+ avec des degrés divers de responsabilités. Ça ne fait pas de moi un expert. Mais je ne me fais plus de montagne lorsqu’il s’agit d’en assurer le portage. Du coup, le troisième vient de démarrer. :smiley_cat: Précision : je travaille à Molenbeek, Brussels, à moins de 10min à pieds dans le monde d’avant de l’agence érasmus belge. Ça aide. Même si je télé travaille depuis un an :confused:

Les règles de management sont assez légères et peu contraignantes pour des structures porteuses modestes. Le dialogue avec les agences nationales érasmus est toujours aidant pour les porteurs de projet, même pendant la phase d’appel à projet. Pour les projets à moins de 60k, les règles sont encore plus simples. Pour les projets à 300k et trois ans, ce n’est guère plus compliqué.

Les attendus qualitatifs et quantitatifs sont volontairement simple à établir et à justifier. Les fonds se divisent en unit cost simple à flécher et à justifier. Apporter la preuve de l’emploi des fonds n’est vraiment pas une contrainte, mais une petite tache administrative, de fond, au fil de l’eau, évaluée à quelques % des fonds attribués. Et un reporting semestriel.

Enfin, il n’y a aucune obligation à justifier du co-financement. C’est à dire, qu’il n’est pas imposé de co-financé 1 euro de fond européens par 1 autre euro sorti d’une autre poche.

Alors, certes, le cadre d’un grant agreement ce décline en quasi 600 pages indigestes. Mais après tout, il s’agit d’argent public issu d’une politique publique. Il est normal d’en justifier l’emploi.

Par exemple, le travail d’un salarié ou d’un bénévole peut être valorisé en unit cost/jour dans un des output du projet. Le travail effectué par un prestataire en est exclu. Je parle de cela car il y a quelques années, nous avons eu la surprise de découvrir qu’un de nos partenaires avait un seul salarié en direction… et une dizaine personnes en presta. En même temps, le credo de cette asso était l’exploration des transformations sociales grâce au numérique. Du coup, ils revendiquaient logiquement la fin du salariat. :grinning_face_with_smiling_eyes:

Attention, je ne critique pas. Avoir des salariés dans une asso est une lourde responsabilité lorsque les financements se tarissent subitement et qu’il faut licencier. Mais bon, quand je vois l’avalanche de plan sociaux dans le secteur privé, j’ai malheureusement le sentiment qu’une bonne partie de nos concitoyen·nes vont découvrir avec rudesse le déclassement social :confused:

J’ai été long. Ma conclusion. @dachary ton constat est juste. Mais il est à l’image de la qualité des candidatures en général. Une piste pour améliorer cela est que toutes les candidatures soient objets d’une publicité. L’autre volet est le maintien des régles exclusives de valorisation «bénévolat ou salariat» et de l’étendre au financement supérieur à 300k€.

1 Like

Pour archive une réponse favorable a été reçue cette semaine et je l’ai récupérée dans la boite à spam in extremis il y a dix minutes (merci @pilou). On dirait bien que ça veut dire que le projet est accepté mais ce n’est pas exprimé dans ces termes donc je me pose des questions :slight_smile:

Après avoir demandé à des gens qui ont plus l’habitude, on dirait bien que le projet est accepté pour de vrai. Incroyable. Maintenant il va falloir réfléchir et travailler :slight_smile:

8 Likes

Sincères félicitations :tada: :fireworks:
Bravo et bon courage :smiley_cat:

1 Like

Pour celles et ceux que cela intéresse, vous êtes invité·es à rejoindre le forum fedeproxy: c’est la que ça commence, dès aujourd’hui. Avec une totale transparence (ce qui fait beaucoup de bruit) mais il y aura aussi des synthèses qui permettront de suivre de loin en loin (parce que le financement impose de le faire).

Le dossier (ODT et PDF) soumis à DAPSI se trouve ici.

2 Likes

Félicitations!
C’est un super projet de fédérer les forges, cela permettrait pour les petits projets d’avoir leurs forges autonomes, mais de bénéficier si besoin et envie, de l’effet réseau des grosses forges github ou gitlab!
Je ne pourrais pa regarder niveau code, mais si besoin de beta-testeurs, pourquoi pas!

Bonne suite et happy coding!

1 Like