Comment envoyer une newsletter quand on est chatons?

#1

Bonjour à toutes et tous,
comme vous le savez peut-être, Numéricloud souhaite communiquer avec ses utilisateurs, et les informer sur les moyens d’adopter une pratique vertueuse des outils informatiques.
Un des moyens que nous avons choisi pour communiquer est la newsletter.
J’ai comparé plusieurs solutions (bannissant d’office Mailchimp) : Mailjet, Sendinblue, Mailman et Dolibarr…
En avez-vous déjà utilisé ?
Si oui lesquels ?
Quels avantages ? Quels inconvénients ?
Merci d’avance pour vos réponses.
Belle journée à toutes et tous.
Marie
équipe Numéricloud

1 Like
#2

Chez Framasoft, on utilise PHPList pour diffuser nos lettres d’information.
On a installé notre propre instance, ce qui nous donne l’assurance que nous ne diffusons pas les données (en l’occurrence la base de mails) à qui que ce soit. Et puis, il me semble que c’est l’un des rares outils libres en la matière…

3 Likes
#3

Merci Angie,
je ne connaissais pas celui là !
J’imagine que tu dois designer la mise en page au format html ?
Vous vous êtes créé un template ?

#4

En fait, PHP List permet de créer des templates de mail mais en pratique on ne l’utilise pas.

Nous, on envoie nos newsletters au format HTML en copiant tel quel le code source du fichier html sur lequel on bosse (exemple avec la dernière en date) et dedans est incluse la feuille de style.

1 Like
#5

On m’a récemment parlé de https://mailtrain.org/ en bien. Mais s’il est clairement plus moderne que phpList, il semble aussi que la maintenance s’essouffle un peu.

La MLA utilise aussi phpList et c’est difficile de faire une infolettre HTML sans de fortes compétences d’intégration HTML/CSS. Mais ça reste à mon avis le meilleur choix d’outil libre dédié à l’envoi d’infolettre.

2 Likes
#6

On vient d’installer Mailtrain v2 hier chez IndieHosters. On pourra vous faire des retours avec le temps, depuis 24h ca se passe pas trop mal :slight_smile:

Pour la maintenance qui s’essoufle un peu, je n’ai pas l’impression que ce soit le cas. La majeure partie du développement se passe sur la branch development qui correspond à la v2 (qui est en béta depuis un bon moment mais semble être utilisée en prod par pas mal de monde).

3 Likes
#7

En effet ! Le graphe de contribution ne porte que sur la branche master et donne une fausse impression d’abandon. Merci pour la bonne nouvelle :slight_smile: Du coup vous avez installé la version développement ?

2 Likes
#8

Je vois que j’ai lancé un sujet sur lequel il y a matière à débats !

Merci à toutes et tous pour vos retours, on ne manquera pas de vous dire ce que cous avons choisi, et comment ça se passe !!

1 Like
#9

Avec un wordpress, l’extension mailpoet est super. Par contre limitée à 1500 destinataires en version gratuite-opensource. Mais si vous ne pensez pas avoir plus de destinataires à moyen terme, et que vous avez un wordpress c’est nickel. On peut par exemple envoyer une newsletter avec les derniers articles automatiquement ou manuellement.

2 Likes
#10


Si je comprends bien il n’y a pas de limite si on utilise son propre serveur SMTP ? Mais si on utilise le serveur MailPoet pour envoyer les mails c’est maximum 1,000 utilisateurs. Ou bien j’ai raté un truc ?

2 Likes
#11

C’est ça on a installé la branch development. Jusque là tout va bien, la doc n’est pas toujours à jours mais ca va. On pas encore testé les campagnes, templates etc. On en est au stade de collecte des mails pour l’instant.

Petit soucis sur la version FR, ca change l’interface mais pas les messages, notamment le titre des mails. Faut que je créé une issue… du coup j’ai remplacer le json english par le fr et voilà :stuck_out_tongue:

3 Likes
#12

Merci c’est top ça !
Matthias, notre infographiste, va sans doute préférer ce genre de solution !! :yum:

1 Like
#13

J’arrive un peu tard, mais Sympa fait aussi le boulot, les newsletters étant alors des listes de diffusion avec des permissions spécifiques (no-reply, autorisation de publication seulement pour certains utilisateurs, etc.)

Après, ça dépend aussi de ce qu’on cherche (typiquement, si on veut faire de l’analytique, Sympa n’est pas un bon candidat). Il y a fort longtemps j’avais mis en place un OpenEmm, une solution 100% orientée analytique. C’était à l’époque une plaie à installer / configurer, mais ensuite ça tournait bien.

2 Likes
#14

Le module newsletter de Odoo est sympathique aussi. Il permet d’envoyer avec des requêtes fines de la base de contacts et il y a un module wysiwyg pour constituer les newsletter. Par contre ça ne se met pas bien à jour, mais on peut protéger l’accès derrière un sso.

2 Likes
#15

Salut !

Nous on a développé une solution maison : https://git.42l.fr/neil/wassup

C’est un programme qui prend en argument une newsletter en Markdown.

Il ouvre un ficheir email-list.txt contenant une liste d’emails brute en format texte, ainsi qu’un template HTML personnalisable.

Il gère le header List-Unsubscribe et envoie en même temps la version HTML et plaintext à chaque destinataire.

Quelques exemples de notre utilisation du logiciel sur un fork que l’on utilise pour upload nos newsletters passées et ainsi garder une trace : https://git.42l.fr/42l/wassup/src/branch/master/content

Il se connecte directement sur le serveur mail de votre choix, donc pas besoin d’installer de logiciel supplémentaire sur le serveur.

Bon, forcément, ce n’est pas un outil très accessible, il est nécessaire de connaître quelques bases en ligne de commande… mais nous ça nous va très bien :smile:

~ Neil

2 Likes
#16

Au niveau “acceptation” par les serveur mail en face est-ce qu’utiliser un service de mailing liste (généralement : tout le monde peut répondre à tout le monde) ça fonctionne aussi bien qu’un service de newsletter (1 personne envoi à plein de personne qui ne peuvent participer, juste répondre à la dite personne) ?

En gros est-ce que les entêtes / formatage du message va être accepté de la même façon ? Ou plus facilement considéré comme spam ?

Typiquement j’ai le cas de gens qui transfère des messages (peut être mal formaté) qui leur arrive de newsletter sur une mailing liste et c’est fréquent que ce message soit “mal accueillit” par certain anti spam en face… Alors qu’un service de newsletter la personne est dans l’obligation de rédiger un message de 0, le formatage ne dépend pas du client de messagerie…

Si vous avez un avis sur le sujet…

#17

Je peux pas trop dire pour le serveur mail en face, ma newsletter étant à destination de mes utilisateurs, et donc délivrée sur mon domaine. Toutefois les tests effectués de temps en temps avec l’extérieur (serveur mail d’asso ou de GAFAM) ne montrent pas de problème particulier.

Cela dit, j’ai du mal à voir comment un problème d’affichage pourrait être résolu par le fait de passer par un outil mail de diffusion plutôt qu’un autre, à partir du moment où l’on s’assure au préalable que le code html est suffisamment old school (tables) pour s’afficher correctement dans les différent clients mail…?

Si le serveur mail en face décide d’attribuer des points de spam en se basant sur des entêtes propres aux listes de diffusions, le problème est sur le-dit serveur, non ?

#18

Attention, même avec son propre smtp il y a une limite au nombre d’abonnés. On peut facilement la lever dans le code source mais bon…

1 Like