Idée de gouvernance : une fédération?

Bonjour à tout le monde,

Je voulais créer ce topic pour discuter un peu d’une idée que j’ai eue durant le camp CHATONS. Je pense que d’autres personnes ont déjà eu cette idée, mais faut bien se lancer :slight_smile:

J’ai commencé à réfléchir à une potentielle idée pour créer une forme de gouvernance future pour le collectif et, en discutant notamment en off avec @Khrys et @stephane, je me suis dit que l’idée de faire une fédération peut éventuellement être une bonne idée pour le collectif, un peu comme cela se fait avec FFDN ou bien les fédérations des associations de parents d’élèves.

Je n’ai pas encore tout en tête, ni un truc très précis, mais je voyais un peu le projet comme ceci : chaque CHATONS est un membre à part entière de la fédération et envoie des représentants durant les réunions (pour les CHATONS tout seuls, vous venez seuls). Ces représentants s’occuperaient de faire le relais des infos dans le collectif et de participer en priorité sur le forum lors des grandes décisions par exemple. Cela permet ainsi d’avoir des contacts privilégiés. Chaque CHATONS peut s’occuper en interne de ses représentants (élections, choix arbitraire, etc), mais l’idée serait d’avoir au moins une personne de chaque pour rendre compte des décisions.

Le gros avantage de faire une fédération est de donner du poids au collectif, car alors, on aurait une structure légale existante, ce qui peut aider pour obtenir des financements ou mieux se faire entendre dans les processus classiques de nos démocraties, sans pour autant tout changer dans le collectif.

Cela reste une idée comme une autre, mais je pense que cela peut apporter du positif :slight_smile:

À vos claviers !

2 Likes

Hello et merci @linuxmario de la proposition.

Toutes celles et ceux qui ont suivi l’histoire du collectif savent que (au moins sur le papier), je suis pour une organisation structurée légalement.

Par contre, avant de se lancer dans un tel chantier, il me paraît important de savoir « qui descend les poubelles ? ». En effet, on aura beau avoir une fédération (ou même une simple « Association CHATONS » qui pourrait gérer les règles communes, un compte en banque, la question de la représentation, etc), ça ne me dit pas qui s’engage.

Formulé autrement, une fédération (ou une association) : ça vit et ça « marche » parce qu’il y a des humain⋅es qui la font vivre. Y compris sur les trucs « chiants » : animer les réunions, gérer les conflits, identifier les déséquilibres et s’assurer qu’ils soient corrigés, faire les bilans (financiers mais pas que), etc.

Pour l’instant, le souci premier (je peux me tromper) ne me semble pas être la question de la structuration légale, mais bien celle :

  • de définir où, collectivement, nous souhaitons aller.
  • d’assurer que la charge de gestion du collectif soit équitablement répartie.

Par exemple : ta proposition de définir un⋅e représentant⋅e par chaton peut parfaitement se faire, même en dehors d’une fédération « officielle ».

Bref, je ne suis pas du tout opposé à une structuration légale (en fédération ou autre), mais mon interrogation première est « Pour faire quoi (en mieux) ? Et pour aller où ? ».

Avant de choisir le véhicule, mon intuition est qu’il faut savoir où on souhaite aller (mais je peux me tromper)

Quoiqu’il en soit, cette question est centrale, et donc tous les avis sont les bienvenus !

4 Likes

Hello @linuxmario !

Je ne peux qu’aller dans le sens de @pyg qui dit clairement : maintenir le gouvernail mais vers où ?

Comme tout « mouvement », il y a toujours un peu d’euphorie au départ où tout le monde met la main à la pâte thermique puis cela grossit gentiment, puis vient le moment de descendre les poubelles (@pyg permets-moi de t’emprunter cette image…) et là c’est toujours les mêmes qui sont de corvée… Du coup, on se dit mais il manque peut-être une gouvernance ? Et la sentence de @pyg tombe : mais pour aller où ?

La création du mouvement initié par Framasoft, avec près de 100 CHATONS à ce jour, a démontré qu’il était possible de faire quelque chose dans le sens où les compétences, les machines et les bonnes volontés étaient présentes et qu’elles étaient OK pour se rassembler autour d’une charte leur imposant un nombre certain de règles. Dans certains cas les structures existaient déjà avant et dans d’autres c’est grâce au « mouvement » qu’elles ont fait le pas et vu le jour.

Désormais tu te poses légitimement la question, comme beaucoup d’autres certainement : comment ancrer ce mouvement pour en assurer sa pérennité et comment le « gouverner » à l’heure où Framasoft a déjà indiqué ne pas vouloir assumer cela sur la durée.

La Charte et le Manifeste décrivent le « pourquoi » et le « comment » des CHATONS mais il n’y a effectivement pas de document qui décrit les objectifs à court, moyen et long terme, autre que celui d’être de plus en plus nombreux… Mais c’est peut-être un sujet qui a été travaillé lors du Camp CHATONS ?

Certes, je ne résous rien en disant tout cela, je pose le décor mais tu trouveras ci-dessous quelques questions (en vrac) à se poser à propos du Cap à prendre et afin de savoir de quel côté mettre le gouvernail…

  • L’objectif consiste t-il juste à multiplier, sans limites, le nombre de CHATONS ?
  • L’objectif consiste t-il à avoir au moins un CHATON dans chaque département ?
  • Que faire des CHATONS qui ne respectent pas/plus les règles ?
  • Doit-on solliciter chaque GULL afin qu’il devienne un CHATON ?
  • Doit-on faire participer les GULL ?
  • Faut-il privilégier les CHATONS auto-hébergés au risque de voir, un jour, OVH, Scaleway ou encore Hetzner tomber aux mains des géants ?
  • Faut-il mettre en avant des services plutôt que d’autres ? On peut penser qu’il y plus de demandes pour du Nextcloud plutôt que du Pastebin…
  • Faut-il investir (temps, argent) dans le développement des solutions hébergées par les CHATONS ?
  • Faut-il promouvoir une « Informatique raisonnée » en n’acceptant pas de trop gros CHATONS ?
  • Est-ce qu’un jour les CHATONS pourraient avoir une offre commune de services uniques ? A proposer aux artisans, TPE, petites collectivités ?
  • Comment financer le système de gouvernance ? Uniquement des dons ? Une adhésion obligatoire pour chaque CHATONS ? Autre ?
  • Une asso de CHATONS ? Une fédération ? Un réseau tout simplement ?
  • Quid de la pérennité des petits CHATONS (Bus Factor…) ?

Voilà !

1 Like

Cher @linuxmario , je te prie de m’excuser pour t’avoir pris la tête pendant 3h30 avec le pire des histoires de la fédération que je connais le mieux. :smiley_cat:

{{ En même temps, tu n’avais pas vraiment le choix vu que c’était ma wago et que nous étions sur le trajet retour du camp chaton. :upside_down_face: }}

Ta proposition est une bonne idée que je plussoie. Cependant, de mon point de vue, la contribution au collectif telle que tu le décris est ce que chaque chaton devrait faire dans la mesure de ses moyens. Je ne pense pas que l’écrire de nouveau sur le papier serait une meilleure garantie d’engagement du chaton dans le collectif. Ou qu’une structure légale est légitimité à devenir coercitive.

En effet, je suis partisan de l’élimination du «chaton mort». Attention, j’ai pas dis du «chaton en sommeil». Le mot élimination peut paraître malveillant. Mais pour moi, il s’agit plus de prendre ses responsabilités et trouver du sens dans nos actions collectives. Cela peut se résumer en : « un chaton n’est pas chaton à vie et devrait recandidater périodiquement ». Ce n’est pas une recette miracle. Mais @Angie a certainement approché plus de chaton mort que nous tou·tes réuni·es :smiley: Et c’est un sujet qui a déjà été abordé plusieurs fois en réunion chatons.

Il y a au moins deux points pour lesquels une structure légale pourrait apporter un plus que le collectif ne sait pas déjà faire.

  • une assistance juridique lorsqu’un membre chaton est confronté à une problématique judiciaire.
  • une assistance en mobilité en apportant un moyen de financement de déplacement de membre chaton.

Ces deux sujets ont été évoqués à l’occasion du camp chatons par deux assos «historiques» . Il y en a certainement plein d’autres.

Voilà ! Des bises .

2 Likes