Mon projet de chatons en cours de réflexion

Bonjour à tous,

Je m’appelle Olivier alias Draconis ancien adminsys et réseau reconvertis mais la passion est toujours là ! Mon histoire avec Linux et logiciels libres a commencé en 1998, à l’époque j’étais lycéen passionné d’informatique… je vais en rester là je me suis promis de ne pas faire mon vieux libriste radoteur :slight_smile: . J’ai présidé un GULL pendant 6 ans jusqu’à ce que je déménage du côté de Montpellier en 2017. J’auto-héberge mes services web depuis 10 ans pour notre petite famille. Au départ il n’yavait q’un serveur proxmox pour les courriels, puis au fil du temps j’y ai déployé de plus en plus de services. Un serveur Nas est venu renforcer l’infrastructure, pour les sauvegardes, augmenter l’espace disque. Puis en 2017 déménagement sur l’hérault, besoin de continuité de service les courriels. Je loue un serveur dédié chez oneprovider afin d’y délocaliser le serveur de courriel. Par la suite il me fera aussi office d’outil d’externalisation pour les sauvegardes. Toutes les sauvegardes faites chez moi sont externalisées sur le dédié oneprovider et inversement. Pour les dix ans je procède à une refonte globale de mon auto-hébergement. Exit le gros serveur proxmox, bruyant et encombrant, je bascule sur une solution plus légère et plus scalable avec un cluster Docker Swarm. La nouvelle infra est lancée, fonctionnelle et en cours de test. Un schémas vaut mieux q’un long discours:

C’est à ce moment que j’ai découvert les CHATONS,j’ai trouvé l’initiative intéressante. J’aime cette idée AMAP numérique et d’entre aide. Cette localisation des services, cette proximité entre utilisateurs et fournisseurs, cela replace l’humain au centre dans un monde entièrement numérique. Je souhaite donc partager mes ressources avec d’autres. J’ai conscience que pour devenir un chatons la route est longue mais la voie est libre; +1000 points en faiyotage. Je ne souhaite pas faire candidature pour l’instant, pas assez de recul sur ma refonte, un déménagement; encore ! il passe sa vie dans les cartons lui ; prévu dans quelques semaines, je reste dans le coin, je préfère encore peaufiner le projet et voir s’il tient la route. S’auto-héberger pour soi-même c’est une chose le faire pour autrui en est une autre. Même si c’est un projet artisanal il faut, je pense, une petite dose de professionalisme et de sécurité. D’où ma présence ici. Malgré une documentation excellente, j’ai quelques questions à vous ou plutôt te soumettre; la moitié des lecteurs étant partie après le premier paragraphe.

Q1 : J’ai déjà un nom de domaine draconis.me qui héberge tous mes services actuels. Il sont tous définis de la même façon nomduservice.draconis.me exemple avec nextcloud : nextcloud.draconis.me. Puis-je garder cette organisation ? J’ai vu que beaucoup d’entre vous avez créé une structure spéciale chatons. Puis-je devenir chatons en restant draconis.me ? Sachant que draconis.me me sert pour mon blog; en refonte également pour les dix ans; et pour exposer mes photos. J’avour que l’idée de tout reprendre à zéro m’emballe peu, mais s’il la faut autant le faire maintenant.

Q2 : En fonction de la réponse à la question 1, pour plus de clarté je compte séparer mon activité personnelle de celle du chatons. Je compte créer un site à part pour détailler, documenter mon projet comme précauniser dans la doc. N’étant pas offciellement chatons puis-je quand même utiliser chatons.draconis.me pour la mise en route du site et autre besoin ? Avec bien entendu un avertissement précisant que je n’ai pas encore candidaté.

Q3 : A l’heure actuelle le cluster swarm tourne sur deux noeuds. Deux machines de récupérations qui me servent à me faire les dents avec docker. Lors de la mise en production finale je souhaite passer au full arm avec ce genre de cartes. Qu’en pensez-vous ? La solution full arm est elle viable ? Et que vaut ce genre de produit ? Sachant qu’au minimum je souhaite 6 noeuds, deux manager et 4 worker connaissez-vous des solutions matérielles abordables max 250€.

Aller je me suis assez étalé je vais m’arrêter là, merci d’avoir prit le temps de me lire, j’espère pouvoir échanger avec vous très prochainement.

Bonne journée à vous
Olivier

6 Likes