Numericloud / numericoop?

Bonjour @Martin,

Je vois que https://numericloud.eu/ est CHATONS depuis 2018 Numéricloud | CHATONS. C’est une initiative réalisée et maintenue par https://numericoop.fr/ qui a des activités plus larges d’après ce que je comprends. Est-ce que numericoop est aussi un CHATONS ?

A++

1 Like

Bonjour @dachary !
On est là face là à la question d’être ou avoir un chaton.
En l’occurrence, Numericloud est le chaton de Numericoop.
Un peu comme Colibris-Outils-Libres est le chaton du Mouvement Colibris.
Mais ni Numericoop, ni le Mouvement Colibris ne sont chatons.

3 Likes

Merci pour la précision, je me demandais si j’avais raté un truc. La formulation dans la section « valeurs » de numericoop pourrait être dans le style « Nous sommes fiers d’être les auteurs du CHATONS numericloud » pour éviter la confusion à d’autres visiteurs/visiteuses.

4 Likes

cc @Numericloud pour que quelqu’un⋅e fasse la modif sur leur site !

Bonjour @dachary et @Angie :slightly_smiling_face:,
Merci @dachary pour avoir levé ce sujet, effectivement ce n’est pas forcément clair pour nous non plus. En effet, entre 2018 et maintenant Numéricoop a beaucoup évolué.

Comme le dit @Angie, est-ce que du point de vu du collectif, c’est l’entité juridique qui est CHATONS ou est-ce que c’est un service qui est CHATONS ?? (Numéricloud et Numéricoop ne sont qu’une seule et même entité)

Il se trouve que dans notre esprit, Numéricoop est CHATONS mais c’est effectivement Numéricloud qui a été reconnu comme tel par le collectif.
Aujourd’hui nous ne proposons pas de service incompatible avec la charte CHATONS, mais effectivement tous nos services ne sont pas forcément dans Numéricloud (Celui-ci n’étant que l’un de ces services)

Comment pouvons nous déclarer Numéricoop comme étant un CHATONS ? :cat:

Merci si vous avez la réponse

1 Like

Il y a deux ans j’ai cherché du travail avec un pari qui me semblait vraiment difficile à l’époque: trouver une organisation qui accepte que je n’utilise jamais de logiciel propriétaire. Le cran de difficulté au dessus de ne fabriquer que du logiciel libre. Ca veut dire pas de Zoom même quand le client le demande, pas de possibilité de travailler avec un VPN propriétaire pour avoir accès à l’intranet du client… ça ferme beaucoup de portes. Tellement en fait que je m’attendais à moitié à ne pas trouver de travail.

Au fil des entretiens j’ai réalisé que ma situation n’était pas très différente de celle des végétariens dans les restaurants il y a quelque décennies. Je ne m’attendais pas du tout que toute l’entreprise fasse comme moi, juste que les autres acceptent ma position éthique. J’expliquais du mieux que je pouvais que je n’avais rien contre les personnes qui utilisent du logiciel propriétaire, que je n’allais pas leur faire le reproche d’être prisonniers. On pouvait cohabiter, respectant et comprenant la situation des un·es et des autres tout en partageant les même valeurs.

Tu vois ou je vais, j’imagine: numéricloud c’est un CHATONS alors moi, végétarien du logiciel libre, je me dis que je vais passer la porte et qu’une fois dedans il ne sera jamais question de logiciel propriétaire. Si numéricloud publiait demain une annonce d’emploi, je postulerais plein d’espoir parce que les endroits comme ça sont vraiment rares.

Alors peut-être que Numéricoop c’est la même chose, je ne sais pas en fait. Mais si tu me le dis, je te crois.

3 Likes

Ca fait écho à une autre discussion en cours : https://forum.chatons.org/t/chatons-passer-de-devloprog-a-ethicit/

Et ce qu’il en ressort, c’est que si NumeriCoop n’est pas exactement la même chose que NumeriCloud, il faudrait suivre le process de candidature habituel afin qu’on puisse s’assurer que l’ensemble de la structure NumeriCoop est en accord avec les critères de la Charte CHATONS. Je suis consciente que c’est une procédure un peu longue, mais je ne vois pas trop comment le collectif pourrait faire autrement…

Peut-être mettre en place une « équipe » dédiée à l’audit de ces chatons hors procédure habituelle de candidature ? Je mets le sujet à l’ordre du jour de la réunion mensuelle qui se tient mercredi.

2 Likes

Top ton message :smiley: Merci.
(Navré mes temps de réponse sont longs)
Nous ne proposons que des services basés sur du libre, ou open source. Je pense qu’il est possible qu’il y ai des plugins non libres dans nos projets web.
J’aimerais tellement qu’on publie des annonces d’emploi ! Mais peut-être que ca arrivera dans quelques mois, Je garde espoir.
En tous cas je suis dans la même philosophie que toi (si je l’ai bien saisie) : laissons nous la liberté d’utiliser du libre :slightly_smiling_face:
Numéricoop a évolué et nous nous sentons 100% CHATONS aujourd’hui. Nos actions sont toujours réfléchies dans ce sens et pour tout, pas que Numéricloud.
(notre regret est de ne pas participer asses au collectif, mais nous comptons bien nous impliquer plus dans un avenir pas trop lointain :crossed_fingers: )

Merci @Angie pour ces précisions :slightly_smiling_face:,
J’essaie de venir ce mercredi. Ce point est en effet important pour nous.
Numéricloud étant un service de Numéricoop, ce n’est forcément pas exactement « la même chose ».
Maintenant je n’ai plus tous les détails de la charte et du manifeste (bonne occasion de les relire) mais l’équipe Numéricoop raisonne CHATONS pour chaque choses que nous proposons. En fait, à chaque fois on se demande si c’est bien compatible CHATONS. Et donc on raisonne CHATONS au niveau de Numéricoop et pas que Numéricloud.
Pour cela je ne me fais pas de soucis pour que Numéricoop soit un CHATONS à part entière mais le process est long…
Bref on en parle mercredi.
Merci de l’avoir porté à l’ordre du jour :smiley:

Je ne suis pas sûr de comprendre : ça voudrait dire qu’une entreprise qui aurait par exemple des postes avec du Adobe ou du Microsoft 365 ne pourrait pas être chatons ? (ou j’ai mal compris)

Perso (et à titre de Framasoft aussi) : pour moi, ce qui est examiné, c’est « le chaton », pas l’ensemble de la structure.

Dit autrement, le fonctionnement cité plus haut par @Angie m’allait très bien :

En l’occurrence, Numericloud est le chaton de Numericoop.
Un peu comme Colibris-Outils-Libres est le chaton du Mouvement Colibris.
Mais ni Numericoop, ni le Mouvement Colibris ne sont chatons.

Si Numéricoop propose dans ses offres web, de produits non libres, c’est OK pour moi. MAIS évidemment, ces offres ne pourront alors faire partie du « chaton Numéricoop » (ou Numéricloud si vous conserviez cette marque distinctive)

1 Like