Retour d'un internaute par rapport à sa recherche d'un chaton

Je poste ici le lien vers un échanges de pouets sur Mastodon qui est pour moi très révélateur du problème que rencontre le collectif actuellement : à savoir, une difficulté pour les internautes à comprendre l’offre du collectif CHATONS et de certaines structures membres (ici Garluche - même pas inscrit sur le forum).

Cela fait écho pour moi à la discussion lancée par @stephane lors de la dernière réunion virtuelle mensuelle.

Je pense que le collectif va vraiment devoir s’emparer de cette question pour que le collectif dans son ensemble et les structures qui le composent ne pâtissent pas d’une image négative liée à quelques structures qui ne « jouent pas le jeu ».

2 Likes

Effectivement c’est le bazar et en même temps l’intitulé de sa recherche n’est pas limpide donc à partir de là c’est pas simple non plus. Il cherche un VPS, mais en faite un offre nextcloud semble convenir… Je ne dis pas ça pour dire « tout va bien » on peut certainement faire des efforts sur la communication/recherche mais je constat que la formulation de la demande n’est pas limpide (donc la recherche est d’autant plus complexe)

1 Like

Hmm… Ça me rappelle une autre discussion où il était question d’afficher quels étaient les CHATONS « privés » de ceux ouverts à tout⋅es. Je crois qu’il n’y a pas de champ de ce type dans la base de données. Peut-être qu’un champ supplémentaire « n’importe qui peut s’inscrire » ou « ce CHATON accepte de nouvell⋅eux utilisateur⋅ices » serait utile pour aiguiller les internautes ?

Ensuite, ça repose encore la question du rôle du collectif. Quand un CHATON rencontre des problèmes techniques/se retrouve hors ligne, essaie-t-on d’être proactifs pour voir si le CHATON a besoin d’aide ?

C’est prévu pour la prochaine version du site chatons.org : on est parti sur une coche pour préciser que les services proposés par le chaton sont restreints. Quand ce champs sera coché, le chaton n’apparaîtra plus dans les résultats de recherche.

En l’occurrence, j’ai envoyé un mail au chaton en question. Qui m’a répondu :

mais bon il suffit pourtant de cliquer sur le lien « ouvrir un compte » du site pour y lire que c’est un serveur familial

C’est vrai que c’est évident !

Oui tout à fait ! Après la personne mentionne aussi le cas de CHATONS inaccessibles ; je me pose la question suivant : est-ce que le collectif souhaite être réactif par rapport à ça ?

Je ne vois pas trop comment le collectif pourrait être réactif à un service (très) momentanément indisponible. Tu imaginerais cela comment ?

La, comme ça, a chaud, un système basé sur les fichiers de stats (donnant les URL des services), couplé avec une page type « http://cachethq.io/ »

Et une URL status.chatons.org avec un roundrobin DNS pointant sur les volontaires pour héberger le cachetHQ.

attention cachet ne semble plus maintenu

Oula oui mon message était cryptique, je suis désolé. Dans le fil, jul cite par exemple https://1815.onth.org, qui me semble toujours inaccessible, et j’avais l’impression qu’un certain nombre de CHATONS étaient dans ce cas, mais grâce à la super étude de @fabrice61 on sait qu’au moment de l’étude il y en a quatre.

Le plus simple que j’imaginerais serait d’avoir une moulinette qui affiche quels sont les chatons qui ne répondent pas, ça peut être l’occasion de leur proposer une éventuelle assistance. Après je suis peut-être à côté de la plaque.

Au RHIEN (ça date oui…) quand le site répond pas plus de X heures, on est sortie de l’inventaire… Quand il répond de nouveau on est remis automatiquement… ça évite l’effet désagréable de site qui ne répondent pas pour le visiteur qui rebondi mais ça n’apporte pas d’aide…

2 Likes