Un CHATON sur un VPS?

#1

J’aimerai participer, mais je n’ai que des VPS chez Linode ou similaire…
Est-ce que ça fonctionne pour vous?

#2

Salut,
Il me semble que c’est possible du moment où tes services ne sont pas chez AWS, Microsoft Azure…etc.
Il ne faut pas que tu héberge l’infrastructure chez un tiers dont les pratiques sont incompatibles avec la charte CHATON.
Va faire un tour sur le wiki section points techniques.

#3

Bonjour,

A la lecture du message de Xananax, je pose la question si OVH rentre dans la charte CHATONS.

P.S. : je représente une association du libre (https://www.infothema.fr) candidate CHATONS - Gestion d’un solide VPS chez OVH (https://infothema.net) avec YunoHost (services proposés : blog + messagerie pour le moment)

#4

@ELF:
Par rapport à OVH, on dirait que c’est OK:

En revanche, il n’est pas interdit d’utiliser OVH, par exemple, mais pas AWS. Nous savons que ce n’est pas évident de s’auto-héberger à 100%, mais, dans l’idéal, il faudrait s’orienter vers de l’hébergement par des tiers de confiance type FFDN.

@Nexus75:
Le wiki n’est pas clair du tout sur ce point. Ça dit “des tiers de confiance”, mais comment puis-je savoir qui en est, et qui n’en est pas?

En dessous de la citation ci-dessus, ya un petit tas de liens vers des conversations qui sont longues, désorganisées, et qui ne répondent pas vraiment à la question non plus.

En bref, après lecture de la charte, du Wiki, et des conversation associées, je ne suis pas vraiment plus avancé.

Il semble en effet que c’est possible. Je vais juste tenter de m’inscrire et on verra.

#5

@ELF:

Comme l’indique Xananax, concernant OVH le wiki est clair " […] il n’est pas interdit d’utiliser OVH […] "

Source : https://wiki.chatons.org/doku.php?id=pointstechniques

@Xananax:
Si je comprend bien, ce que tu cherche est une sorte de liste avec les “tiers de confiance” autorisés ou pas ?

Le collectif CHATON étant le pendant informatique des AMAPs (en gros), la logique voudrait que les services/données soient hébergées au plus prêt des utilisateurs (et ce pour des raisons écologiques, de performance …etc.).

Mon avis est donc le suivant : héberger ces services/données dans un pays qui n’est pas celui des utilisateurs peut poser problème. Notamment quand ce dernier propose un cadre légal moins protecteur vis à vis de l’accès aux données que le pays dans lequel réside les utilisateurs.

Voilà ce n’est que mon humble avis, qui n’est peut-être pas très clair d’ailleurs.

Je précise que je ne suis pas un CHATON.

Bonne soirée et à bientôt :slight_smile:

#6

La question OVH revient régulièrement mais je confirme que même si cela en fait tiquer certains, cela n’a jamais encore été retenu comme un critère éliminatoire.

En ce qui concerne les offres VPS, je ne me rappelle pas que débat ait eu lieu, mais c’est effectivement quelque chose qui mérite que l’on si attarde (VPS = Virtual Private Server = machine virtuelle hébergée sur une infra dont on ne sait le plus souvent rien).

Où commence ‘notre’ infra? Dans la VM/conteneur ou sur l’OS/ l’environnement qui fait tourner ce conteneur / cette VM ?
Le VPS est pour moi plus sensible que l’hébergeur. C’est aussi pour ça qu’AWS est éliminé d’office selon moi (même s’il serait éliminé de toute façon parce que Amazon/ conditions de travail des ouvriers & préparateurs), parce qu’on n’a pas accès sous la couche de virtualisation.

#7

Oui pour l’instant j’ai vu aucune restrictions clair sur ce sujet. Après si on regarde du côté de la RGPD, les sous-traitant doivent respecter un certains nombre de points et présenter certaines garanties…
Pas sûr que certains gros services soient vraiment ok de ce côté là. Je dis ça et en même temps c’est un peu pareil pour ARN, il faut qu’on bosse encore un peu dessus.

Pour info, ARN résume son offre VPS sur cette page: https://vps.arn-fai.net/ . Il y aura bientôt un article linuxfr, et surtout c’est possible de poser plein de question sur l’infra notamment lors de nos réunions en ligne.

#8

Salut,

Pour apporter de l’eau au moulin, je vais potentiellement ( validation dans quelques mois à 1 an) pouvoir proposer des VPS avec du réseau propre (pas du IPv4 OVH/IPv6 6in4 HE comme actuellement) et même du Housing (peut être faudra voir si il reste de la place après les locaux qui sont prioritaire car potentiellement partenaire du projet) à moins de 15 minutes à pieds de la Gare de Tours.
Je pense que un Chatons chez un Chatons sera toujours le plus propre qu’un puisse faire saus à auto-héberger bien évidement !
Et pour le coup je suis pas le premier ! Certains sont déjà opérationnels notamment certains Chatons qui sont aussi FAI au sein de la FFDN.

Pour ceux qui souhaite quand même avoir un VPS chez moi plutôt que chez OVH ou les copains FAI, (par ce que plus prêt pour un verre, ou pour papoter au permanence hebdomadaire ou …) hésitez pas mes mp sont ouverts.
Mais vraiment grands fous allez donc chez les copains FAI ils on des réseaux parmi les plus propres, si ce n’est les plus propres qu’on puisse trouver chez un hébergeur ! (voir partout qui sais !)

A Mon Humble Avis avoir ses serveurs physiques deviens assez vite intéressant voir indispensable pour un hébergeur entre 6 mois et 2 ans d’exercice ( :warning: d’après des stats au doigt mouillé basé sur mes souvenirs et expériences perso/asso/pro de ~14 années et des poussières).