30 avril: Un contrib'atelier pour la journée mondiale de l'accessibilité

Irina, l’ancienne présidente d’ARN essaie de bouger les lignes de l’accessibilité dans le libre. Elle a récemment constitué un groupe de personnes aveugles et il a été impossible d’organiser une visio jitsi. Ce groupe essaie de bouger les lignes de l’accessibilité en général, mais (en dehors d’Irina) n’est pas convaincu par le libre.

En discutant avec elle des difficultés rencontrées, nous avons eu l’idée de proposer un contrib’atelier dédiés à la question de l’accessibilité le 30 avril.

Nous avons imaginé plusieurs propositions de contribution :

  • Réaliser des tests utilisateurices par binôme (voyant/personne avec handicap) sur des solutions libres déployées couramment par le collectif. L’idée c’est que ces tests soient filmés et que l’on note l’étape à laquelle ça coince, que l’on détermine aussi si c’est un problème upstream/navigateur/os ou un problème de déploiement chez le chatons. Si on en a suffisamment, l’idée c’est de créer une liste des outils déjà accessibles.

  • Discussion sur comment rendre accessible (avec un temps pour tout le monde et un temps spécial dev), au programme: découverte d’orca, styles, texte alternatifs, spécifie rle rôle d’un composant, plugin pour vérifier l’accessibilité…

  • Tentative de correction de bug connus d’accessibilité (notamment le bug jitsi où le sboutons ne sont pas reconnus) et/ou bug reporting (si on est pas en mesure de corriger)

  • Voir si https://contribulle.org est accessible et voir si on peut l’utiliser pour animer une communauté de testeur⋅euses

Pour Irina et moi l’event sera réussi, si un bug d’accessibilité a été corrigé et si on a au moins une dizaine de tests sur des logiciels distincts.

Il y a un travail en amont pour formaliser un peu les méthodos et voir comment centraliser les résultats.

Si d’autres CHATONS, souhaitent organiser la même chose nous pouvons peut-être convaincre la fédération des aveugles d’en parler nationalement. Les tests utilisateurices auront plus d’impacts si on teste plus de services et nous pourrons ajouter un critère d’accessibilité pour un service.

Si votre chatons est motivé merci de vous signaler ici

4 Likes

Ça nous intéresse au Cloud Girofle, même si on ne sait pas trop encore comment on pourrait participer !

[edit] on a pas encore fait tourner l’info aux utilisateur⋅ices/membres du Cloud Girofle, mais hier à notre permanence quinzomadaire il y avait un utilisateur membre d’une MJC d’Île de France qui organise régulièrement des événements avec des personnes mal/non-voyantes, et qui pourrait relayer l’info voire s’impliquer plus. Est-ce que ça peut être utile ?

1 Like

Oui totalement.

2 Likes

Pour l’instant nous sommes 2 chatons : ARN et Le Cloud Girofle

Nous envisageons d’ouvrir l’évènement aux électrons libres en ligne afin que des familles / ami⋅es de personnes mal voyantes puissent les aider à réaliser les tests.

2 Likes

Bonjour tout le monde,
On a rebondi sur la proposition de ljf d’organiser un atelier sur l’accessibilité ce samedi 30 avril, je vous mets le texte d’info et le lien Mobilizon juste en dessous, si vous pouvez relayer dans vos réseaux ce serait vraiment top top top :hugs:

Aidez-nous à rendre les logiciels libres plus accessibles !
Le Cloud Girofle est une association membre du collectif des CHATONS qui propose des solutions d’hébergement web alternatif aux GAFAM basées sur des logiciels libres. A l’occasion de la journée mondiale de l’accessibilité, nous nous associons à la MJC Bobby la Pointe de Villebon-sur-Yvette (91) pour organiser un atelier ce samedi 30 avril à 14h afin de réaliser des tests utilisateurs sur des logiciels libres avec des personnes atteintes de déficiences visuelles.
Nous souhaitons faire remonter les difficultés rencontrées par ces publics dans l’espoir que leurs futurs développement prennent en compte l’accessibilité : avec des binômes composés d’une personne mal ou non voyante, nous vous proposerons de filmer la réalisation d’actions basiques sur des logiciels libres. Nous aimerions aussi aider les publics concernés à identifier les services réellement accessibles sur les annuaires des services libres des CHATONS.

Ça se passera le samedi 30 avril à partir de 14h à la MJC Bobby Lapointe, 8 rue des Maraîchers à Villebon-sur-Yvette (91). Inscriptions par mail à coucou@girofle.cloud

Evénement Mobilizon

3 Likes

J’ajoute également le Communiqué de presse

Un Contribatelier sur l’Accessibilité numérique et le Libre

Le samedi 30 avril 2022 c’est la Journée Mondiale des Mobilités et de l’Accessibilité. Une journée dédiée à l’accessibilité des personnes en situation de handicap.

À cette occasion, que vous soyez touché par un handicap ou non, Alsace Réseau Neutre, un fournisseur de services internet associatif local, et Hackstub, un hackerspace strasbourgeois, vous invitent à un Contribatelier sur l’Accessibilité numérique et le Libre pour les personnes aveugles ou malvoyantes.

Cet évènement se tiendra à la médiathèque Neudorf située Place du Marché-Neudorf à Strasbourg le samedi 30 avril 2022 de 10h30 à 17h. La médiathèque est accessible aux personnes à mobilité réduite.

Qu’est-ce que l’Accessibilité numérique ?

L’accessibilité numérique 1 est la mise à disposition des ressources numériques pour toutes les personnes, quels que soient leur matériel ou logiciel, leur infrastructure réseau, leur langue maternelle, leur culture, leur localisation géographique, ou leur aptitude physique ou mentale.

L’accessibilité numérique recouvre les sites web, la télévision numérique et la radio numérique, les téléphones mobiles de troisième génération, les applications mobiles, le mobilier urbain numérique, les usages privés et professionnels des systèmes et réseaux informatiques, etc.

Elle s’intéresse donc aux dispositifs matériels ou immatériels comme aux contenus et, par ailleurs, elle concerne tous les types d’entraves qui peuvent réduire l’accès à ces dispositifs. La prise en compte de ces aspects, qui étaient précédemment considérés comme intéressant uniquement un groupe cible spécifique de la population, aura en réalité des retombées positives pour la majorité des utilisateurs des technologies.

À partir de 2005, une succession de lois encadrent la mise en accessibilité en France, sous l’impulsion européenne (projets d’e-inclusion). Elle impose le respect et l’application de règles, une déclaration et un schéma pluriannuel de mise en accessibilité. Elle s’applique d’abord aux grandes entreprises (dont le chiffre d’affaire atteint 250 millions d’euros) et aux services publics, avant de s’étendre aux administrations (selon le RGAA, le Référentiel Général d’Accessibilité pour les Administrations). Aujourd’hui, les exigences et sanctions exposent toute structure contrevenante à une amende allant de 2000 à 20 000€.

En dépit de toutes ces mesures légales, seul 13 % des sites publics en ligne sont accessibles aux personnes en situation de handicap aujourd’hui 2. Quand on parle d’« Illectronisme », un terme qui désigne des personnes qui ne sont pas en situation de maîtrise des outils numériques, on parle d’environ 13 millions de personnes en France, soit 17% de la population concernée par la fracture numérique 3.

Qu’est-ce que le Libre ?

Le Libre a fait son apparition avec l’émergence du logiciel libre.

C’est un logiciel dont l’utilisation, l’étude, la modification et la duplication par autrui en vue de sa diffusion sont permises, techniquement et juridiquement.

Ainsi le logiciel dit libre respecte le principe des quatre libertés :

  1. Utiliser

  2. Étudier

  3. Partager

  4. Modifier

Le maintien de ces droits, tels que le contrôle du programme ou la possibilité de partage entre individus, est garanti aux utilisateurs par la licence libre 4.

Le libre ne se limite pas aux logiciels informatiques et aux licences mais concerne aussi la musique, les livres, la culture dans son ensemble.

Le Libre amène à reconsidérer le droit d’auteur, notamment par la notion de copyleft, qui défend les droits des utilisateurs, là où le copyright encadre exclusivement les droits des auteurs.

On oppose la philosophie libriste, qui s’attache à la préservation des Communs, aux concepts propriétaires (aussi appelés « privateurs »).

Ces dernières années, les intérêts du Libre ont été visibilisés à plusieurs occasions, lorsque le débat public s’est emparé de la question du brevetage du vivant (en particulier de la privatisation des semences 5, qui a marqué les esprits) ou depuis que la surveillance sociale et commerciale des masses 6 opérée à travers les réseaux sociaux, les médias, les applications, etc. est massivement dénoncée.

Enjeux du Contribatelier

Ce contribatelier souhaite faire converger les enjeux de l’Accessibilité numérique et du Libre, afin de rendre les services proposés par la communauté libriste plus inclusifs. Cette démarche s’inscrit dans une volonté de faire bouger les lignes (de code), ce que promet, a priori, le logiciel libre.

Par ailleurs, pour faire prévaloir l’intérêt général, ce contribatelier éprouvera prioritairement l’accessibilité de services qui répondent à des usages quotidien (outils de communication, de collaboration, de sondage, de traitement de texte, etc.), réservant les audits d’outils plus techniques, qui s’adressent souvent à une frange d’initiés et non à la majorité de la population, pour un autre rendez-vous.

Comme tous les Contribateliers (https://contribateliers.org/), vous n’avez pas besoin de compétences techniques spécifiques pour y participer. Ce Contribatelier, accessible à toute personne adulte, vise à tester le degré d’accessibilité de différents outils numériques libres et de documenter les problèmes rencontrés pour en faire part aux personnes qui créent ou hébergent ces solutions. La plupart des solutions testées sont issues du Collectif des Hébergeurs Alternatifs, Transparents, Ouverts, Neutres et Solidaires dit « CHATONS » (https://www.chatons.org/), ou de structures candidates pour rejoindre ce collectif. En participant à ce test, vous contribuez à l’amélioration de ces logiciels libres, d’où le nom de l’atelier.

L’activité principale qui sera proposée est de réaliser des tests d’usage de logiciels libres par binôme. Chaque binôme sera composé d’une personne voyante, assurant la captation des tests (avec un smartphone ou une caméra), et d’une personne déficiente visuelle qui mènera le test. L’objectif est de produire des vidéos et une liste des éventuelles solutions accessibles.

L’intérêt de ces tests utilisateur est double :

  • permettre aux personnes qui créent ou hébergent ces solutions de prendre conscience des problèmes et des solutions possibles

  • identifier les éventuels services accessibles du collectif CHATONS afin de les identifier sur les portails https://entraide.chatons.org et https://chatons.org

Si toutefois, vous avez des compétences techniques (code, ux design, etc.) , vous pouvez également contribuer par :

  • la correction de bugs d’accessibilité déjà identifiés

  • l’auto-formation à l’accessibilité numérique, aux outils de tests, etc.

Un appel à été lancé sur le forum des CHATONS (30 avril: Un contrib'atelier pour la journée mondiale de l'accessibilité) pour essayer de fédérer au niveau national dans la communauté libriste. Le Cloud Girofle (https://girofle.cloud) situé à Bourg La Reine (92) s’est déjà saisi de cette invitation et participera à l’événement de son côté, tout en échangeant à distance sur les tests menés avec le groupe strasbourgeois. Ce dernier espère d’ailleurs que l’initiative se multiplie dans différents lieux en France simultanément, pour avoir une résonance plus importante.

Participer

Si vous êtes intéressé.e pour participer, n’hésitez pas à vous inscrire sur l’évènement Mobilizon (Contribatelier "Accessibilité numérique" - Mobilizon) ou par mail à l’adresse contact [arobase] arn-fai [point] net

Il est demandé si possible de venir avec son matériel pour pouvoir mener des tests en conditions réelles d’utilisation.

L’évènement est également ouvert à tout binôme « isolé » voyant/non-voyant constitué.

La possibilité d’un accompagnement pour accéder au lieu depuis les transports en commun est proposé sur demande (à préciser lors de l’inscription).

Librement,

Alsace Réseau Neutre et Hackstub

Notes

  1. Une rencontre intitulée « Accessibilité numérique : État des lieux et perspectives du point de vue des personnes déficientes visuelles et concernées » à l’initiative d’Hackstub a eu lieu au Shadok à Strasbourg le 23 octobre 2021. Elle a rassemblé des personnes actrices et utilisatrices du numérique, issues des horizons associatifs, professionnels et universitaires. Un pad de ressources visant à préparer cette discussion à été constitué et est consultable à l’adresse Etherpad MyPads. On y retrouve également un lien vers une captation audio et une retranscription textuelle (en cours) du temps d’échange.

  2. Source sur l’accessibilité des services publiques en ligne : Les dévalideuses, (Céline Extenso et Béatrice Pradillon, collectif handi-féministe), Numérique En Commun[s], « Accompagnement des personnes en situation de Handicap : comment sortir d’une vision validiste ? », 21 octobre 2021 (en ligne).

  3. Voir l’étude de l’INSEE sur l’Illectronisme : Une personne sur six n’utilise pas Internet, plus d’un usager sur trois manque de compétences numériques de base - Insee Première - 1780

  4. Il existe beaucoup de licences libres, dites permissives dès lors qu’elles autorisent l’emploi d’une licence propriétaire par la suite, restrictives lorsqu’elles contraignent l’utilisateur à rester sous licence libre : les licences GNU General Public License (GNU GPL), Art Libre, Creative Commons, MIT, etc.

Plus d’infos :

  1. Sur le brevetage du vivant et la privatisation des semences, voir le film La Bataille du Libre de Philippe Borel (Temps noir production, 2019), en particulier l’intervention de l’écoféministe Vandana Shiva : Home - La bataille du Libre // Hacking for the Commons

  2. Sur la surveillance sociale et commerciale des masses, voir les articles de La Quadrature du Net (une association qui défend les libertés fondamentales dans l’environnement numérique et s’élève particulièrement contre la censure et la surveillance) sur le sujet : Résultats de recherche pour « surveillance » – La Quadrature du Net

À propos d’Alsace Réseau Neutre et Hackstub

Alsace Réseau Neutre

Alsace Réseau Neutre est une association à but non lucratif qui participe à la construction d’un internet qui respecte les libertés fondamentales de ses usagers. L’association propose des ateliers Libérons-nous du pistage permettant aux personnes participantes de limiter les données transmises à leur insu lors de leur utilisation quotidienne d’internet.

ARN est également Fournisseur d’Accès Internet et de services en ligne, il est ainsi possible d’être raccordé à internet sur Strasbourg, mais également d’utiliser divers services proposés par l’association comme sans-nuage.fr (https://sans-nuage.fr).

  • Prochain Libérons-nous du pistage le samedi 14 mai 2022 de 14h à 18h au Groupe d’Entraide Mutuelle Aube, situé 97 avenue de Colmar à Strasbourg.

  • Site web : https://arn-fai.net

Hackstub

Hackstub, est un hackerspace strasbourgeois associatif actuellement situé dans les locaux du Groupe d’Entraide Mutuelle Aube, au 97 Avenue de Colmar à Strasbourg, ouverte (presque) tous les vendredi soirs à partir de 19h.

L’association sensibilise le public local à la culture et l’informatique Libre et mène un travail d’éducation populaire, à travers des ateliers, projections, podcasts, débats, etc.

Elle anime notamment un évènement mensuel dénommé Hack Ver Alli (« Le hack pour tous » en alsacien) autour des enjeux du numérique, de la culture du logiciel libre ou de l’éthique Hacker.

  • Prochain évènement le samedi 21 mai de 14h à 17h au Shadok, situé 26 Presqu’île Malraux à Strasbourg : Network & Magic, un jeu de rôle pour comprendre les bases du fonctionnement d’Internet.

  • Site web : https://hackstub.eu

4 Likes

Pour celles et ceux qui souhaitent savoir comment nous avons organisé les tests d’usages pour demain, vous pouvez trouver un export de notre pad de préparation ici: contribatelier-tests

3 Likes