[Interopérabilité] Le Digital Market Act (EU) imposerait l'interopérabilité aux grandes plateformes

Lu dans cet article :

« les législateurs de l’UE ont convenu que les plus grands services de messagerie (tels que Whatsapp, Facebook Messenger ou iMessage) devront s’ouvrir et être interopérables avec les plus petites plateformes de messagerie, si elles en font la demande ».

« Les utilisateurs des petites ou grandes plateformes pourront alors échanger des messages, envoyer des fichiers ou passer des appels vidéo sur toutes les applications de messagerie, ce qui leur donnera un choix plus large. Concernant les obligations d’interopérabilité pour les réseaux sociaux, les co-législateurs ont convenu que de telles dispositions en matière d’interopérabilité seront évaluées à l’avenir ».

Ça relance la question de savoir si c’est faisable ou intéressant ou catastrophique.

En tout cas, voilà qui pourrait lever le risque sur la pérennité de la solution de passerelle d’ARN.

1 Like

Et dans mon menu, je prends le burger chez McDo, les frites chez KFC et la boisson chez BurgerKing. Je paie le menu à BurgerKing et je fais voter une loi pour qu’ils se débrouillent entre eux…et qu’ils me remboursent les frais de déplacement…

Elle est pas belle la vie ?

Personnellement je n’y crois pas un seul instant, je ne comprends pas non plus le sens d’une telle mesure, tu t’imagines la maintenance de ces passerelles dès qu’un truc va changer chez l’un ou l’autre ?

Tout cela pour échanger des messages entre deux personnes qui ne sont pas du même bord ?

Poutou qui enverrait un billet doux à Pecresse ?

Biden et Poutine qui s’échangeraient des bisous ?

:rofl:

1 Like

Ceci dit ça pourrait aboutir à un protocole normé avec lequel il serait possible d’interagir. Après tout tu peux bien afficher des pages web sur firefox, chrome, safari ou edge, alors pourquoi pas…

Hello !

Certes, sur le « principe » tu as raison mais le mélange des genres (messageries, messageries instantanées, groupes de discussion, « réseaux sociaux »…) rend tout cela extrêmement complexe à construire et à expliquer. Car même si quelques passerelles existent aujourd’hui, les utilisateurs non avertis n’en comprennent que très rarement le concept. J’ai déjà beaucoup de mal à expliquer le concept de fédération dans le cadre de Peertube ou de Mobilizon par exemple et, même quand les gens comprennent ils trouvent cela très compliqué.

Et pourtant, le principe du mail c’est bien cela : user@domain.tld… c.à.d des serveurs de mails qui se causent entre eux et qui se comprennent, à un détail près : celui de la confiance…

A+

On verra comment ce décloisonnement sera implémenté.

Le DMA n’impose qu’un principe, mais rien comme l’emploi de standard du W3C qui aurait pu être une façon de définir un peu mieux cette intéropérabilité.

Il y a fort à craindre qu’on se retrouve avec de multiples API maison plutôt qu’une convergence vers des standards.

Bien sûr difficile de mettre sur le même plan des canaux de communication plus ou moins synchrones (du chat au mail en passant par les forums), mais ça va quand même dans la bonne direction.

En tous les cas, ça fait écrire

1 Like