Participer à l'animation des comptes réseaux sociaux du collectif [Guide]

Bonjour les chatons :smiley_cat:

J’ai rédigé un petit guide afin d’harmoniser nos pratiques lors de l’animation des comptes des médias et réseaux sociaux du collectif. Il se nomme « Participer à l’animation des comptes réseaux sociaux du collectif » et je l’ai mis sur la litière. Il faut que je rajoute quelques captures d’écran et images d’illustration.

Je vous le présenterai succinctement à la réunion virtuelle mensuelle de mai (ce soir) et on se programmera ainsi un petit point avec les personnes intéressées par l’animation des médias sociaux !

À très vite,
Antoine :cat2:

3 Likes

Belle page, bien vu :smiley_cat:

Compte principaux vs comptes secondaires
Pour rappel, Twitter et Facebook sont des plateformes non libres, non éthiques et non loyales.
On peut convenir d’y être présent à des fins de communication. Mais dans ce cas, ne faudrait-il pas faire la différence entre compte principaux et comptes secondaires ? En effet, l’organisation de la communication ne se fait pas de la même façon sur l’un ou l’autre. Par exemple, la communication doit aller du compte principale vers les comptes secondaires, pas l’inverse.

Un article sur le sujet : https://stallman.org/facebook-presence.html

Afin de bien gérer les spécificités de chaque type de compte, pourraient-ils être traités dans des chapitres séparés dans la page wiki ?

Suppression des abonnements sur les comptes secondaires
Si l’on considère que le compte Twitter ne sert qu’à envoyer des messages pour toucher les personnes sur ce média, pourquoi avoir 391 abonnements ?
Demande de suppression de tous les abonnements.

L’automation mise en place fonctionne dans les 2 sens : que tu postes sur Mastodon ou sur Twitter en premier, c’est forcément relayé sur l’autre réseau social. Donc il n’y a pas vraiment à se poser la question selon moi.

Pour pouvoir suivre les comptes des structures membres du collectif afin de retweeter leur actualité et montrer que ces structures sont actives. On suit aussi des comptes des organisations libristes afin de leur donner de la visibilité. Donc pas du tout d’accord avec toi sur le fait de supprimer les abonnements. Cela nous sert.

Après, pour ce qui concerne Facebook, on y publie rien du tout. On a juste une page pour y exister au cas où quelqu’un nous chercherait là-bas, mais elle n’est pas active.

1 Like