Pix.fr soutient les GAFAM

Je ne sais pas si c’est la bonne catégorie pour ce sujet (n’hésitez pas à la déplacer dans une catégorie plus appropriée) :

J’ai parlé tout à l’heure avec @quentin et nous voulions informer le collectif sur pix.fr.

D’après ce que j’ai compris, chaque élève en France doit à un moment donné créer un compte sur pix.fr. Pix.fr est subventionné par l’État.

J’ai créé un compte chez Pix.fr et les conditions sont mauvaises (Pix.fr a été informé des conditions mais ne se manifeste pas) :

  • L’adresse e-mail n’a pas besoin d’être confirmée (on peut utiliser n’importe quelle adresse e-mail - même celle d’un inconnu). Cela permet de créer des comptes au nom d’autres personnes.

  • L’ensemble du programme Pix.fr est très pro-GAFAM. L’éducation aux médias est encouragée en envoyant des utilisateurs sur Facebook et/ou en demandant « Où est le bouton follower sur Instagram ? » (sans blague).

L’un des points de CHATONS étant l’enseignement mutuel, je voulais simplement vous en faire part. Peut-être que quelqu’un a des contacts avec des utilisateurs, des enseignants ou directement avec pix.fr. Cela pourrait justement intéresser Framasoft.

3 Likes

J’ai passé mon PIX l’an dernier et effectivement la partie RS utilise beaucoup de simulations des RS « grand publics » (mais ne demande pas à créer un compte et n’oblige pas non plus à répondre à toutes les questions).

Ca serait intéressant de proposer l’ajout de questions concernant les alternatives libres (Mastodon,…).

1 Like

Faire de l’éducation aux médias sans aborder ce qui représente 99,99% des échanges sociaux entre nos concitoyens n’aurait pas de sens. Certes on peut critiquer pix mais pas en disant pix soutient les Gafam.

Ce qu’évoque @garthh a plus de sens. Il est regrettable qu’il n’y ait pas une place faite à des alternatives possibles. Cependant, il serait préférable de parler de principe de médias fédérés avec comme exemple mastodon et du principe de fédération en général afin de bien comprendre la différence avec une plateforme centralisée. Là, oui, on aurait une vrai compétence à développer.

Il existe une nette différence entre les référentiels de compétences anglo-saxons et européens comme pix|digicomp. En particulier sur comment aborder l’éthique dans nos vies numériques et celles des enfants, des ados.

Enfin, si vous souhaitez plus de détails sur pix ,nous en avons parlé à l’occasion du camp chaton. Il faudrait voir à compiler les comptes rendus. Je crois que @Tamino avait commencé cela.

1 Like

Oui effectivement voir nuage.chatons.org .Il faudrait sans doute le rendre public ou le déposer dans un lieu accessible à tous

Il me semble que pix a un dépot git et il est possible d’y participer.

Je note pour ma part qu’on trouve aussi dans pix des outils Frama…

Je veux dire pas là que ça aurait pu être vraiment pire.

Bon après, personnellement le côté apprentissage par QCM en mode elearning je trouve ça nul, mais vu qu’on a peu de prof formé, c’était sans doute la façon la plus efficace de diffuser ces savoirs rapidement (même chez les profs).

Le code de Pix est là : GitHub - 1024pix/pix: Service public d'évaluation et de certification des compétences numériques pour tous.
Le contenu ne semble pas ouvert par contre, ou en tout cas, je n’ai pas trouvé comment faire une proposition d’amélioration.

Les éléments au format « prise de note » sur l’atelier « Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la place des gafams à l’école (ou de celle des chatons) » de @stephane se trouvent ici : camp-chatons-2022 - Libreto ; en attendant un compte-rendu de @Tamino si je comprends bien.

L’article « Pourquoi Framasoft n’ira plus prendre le thé à l’Éducation Nationale » : Pourquoi Framasoft n’ira plus prendre le thé au ministère de l’Éducation Nationale – Framablog dont j’avais parlé à @kate je crois lors d’un échange. Je trouve qu’il illustre bien que l’EN n’est pas non plus méga moteur dans le truc. Et oui je sais qu’un co-fondateur de Framasoft est devenu « chef de projet logiciels et ressources éducatives libres et mixité dans les filières du numérique » à la Direction du numérique de l’Education nationale entre temps.
Libre éducatif: Alexis Kauffmann, fondateur de Framasoft, rejoint la Direction du numérique à l’Education nationale - ZDNet

Pour le contexte, @kate réfléchit justement à l’éducation des médias, et entre autre, à créer des ressources du point du vue du monde du libre. Elle faisait donc un état de l’art de ce qui existait en France et en Allemagne.

Parfois la question que je me pose, c’est quid de l’oeuf ou de la poule : est-ce que les GAFAMs ne seraient pas aussi majoritaire parce qu’on apprend à utiliser leurs outils à l’école en premier lieu ? Et ensuite on oublie qu’on a appris, et donc que changer d’outil nécessite un nouvel apprentissage ?

1 Like

Petit malentendu : j’ai uniquement transféré dans un unique document writer l’ensemble des CR des ateliers soit 96 pages, mais avec une table des matières c’est plus facile de d’y retrouver ! Ce document se trouve ici il est accessible à toute personne ayant un compte sur nuage.chatons.org.
Je n’ai pas d’objection à ce qu’il soit rendu totalement public

2 Likes

Je n’ai malheureusement pas de compte sur nuage.chatons.fr - comment en obtenir un ? Cela ne me dérangerait pas non plus si vous le rendiez public.

Il suffit d’aller sur « https://nuage.chatons.org/ » et de cliquer sur s’inscrire puis d’attendre qu’un modérateur valide l’inscription. Attention c’est bien nuage.chatons.org et pas fr .Pour le rendre public je laisse Angie le faire si elle le souhaites

Bonjour,
Je ne connaissais pas pix.fr, j’ai regardé pour voir, à la troisième question du test démo … comment dire pas fiable il me semble le site !
Cordialement

1 Like

Logiciel de qualité :joy:

Perso j’ai utilisé pas mal ce site et jamais on a eu de soucis du genre.
Bref t’as pas eu de chance tout simplement je pense.

Salut tout le monde !

J’apporte quelques précisions :

  • il y a des libristes chez Pix, croyez-moi (et même il y en aura d’autres) ; iels ont sollicité Framasoft pour qu’on travaille ensemble à «dégafamiser» Pix, même si comme dit @stephane on ne peut pas faire de l’éducation aux médias et passer les GAFAM sous silence… En fait c’est moi qui ai laissé le rendez-vous en stand-by.
  • Pix n’est pas vraiment un MOOC, c’est juste un système d’auto-évaluation. Les personnes qui s’en occupent ont bien conscience qu’il faudrait aller au-delà, mais Pix a quand même le mérite d’exister, malgré son côté «décourageant» (mandieu tout ce que je ne sais pas !).
2 Likes

Salut à toi !

Il y a très certainement des libristes chez Pix et|ou des gens critiques vis à vis des Gafams et des plateformes. (L’un n’implique pas l’autre, c’est une question de culture numérique)

Au début de pix, la doxa ambiante était «Les Gafams ont gagné, il ne sert à rien de s’y opposer». Et perso, j’avais abandonné le fait d’y contribuer parce qu’il était assez pénible d’être taxé «anti ou amish» en permanence par des gens pratiquant l’éducation aux médias sans beaucoup de distance critique sur leur posture idéologique . ( je fais mon vieux con :slight_smile: )

Après, il y a des gens de talents dans ce projet financé avec des miettes de rien. Et encore une fois, Pix est par bien des côtés moins pire comme dit @ljf .

Donc, parfait si il y a une volonté d’aborder les compétences numériques pour les jeunes et les moins jeunes sans présenter les Gafams et les plateformes comme la solution unique et évidente à un «numérique inclusif pour toutes et tous».

Ayé, le coupable s’est dénoncé :smiley_cat: .

Voilà ! :slight_smile: