Retours d'expériences modèle économique - dimension services et éduc pop

Bonjour tout le monde,

Je viens vers vous car nous portions il y a quelques mois un projet de chatons ( CHATONs en gestation dans les Alpes du Sud ) qui s’affine dans les Alpes du Sud, l’association Com’Un Réseau a été créée https://comunreseau.fr/.

Et je reviens vers vous pour des retours d’expériences autour de la constitution du modèle économique, si d’autres structures sont sur des formats un peu proches du nôtre, donc nos principales spécificités seraient :

  • la proposition de services ouverts, éthiques, … et avec le plus possible une dimension locale. Là a priori on n’est pas très originaux
  • une forte volonté d’activité dans l’asso au-delà de la fourniture de services sur la dimension éducation populaire et notamment sur les questions de sobriété numérique et impact environnemental du numérique
  • l’identification claire dans le collectif de co-fondateurices qu’une partie de l’activité puisse être rémunératrice, puisque pour plusieurs d’entre nous c’est connexe à notre activité pro. Nous avons d’ailleurs créé une asso dans une optique de préfiguration avec l’idée qu’elle puisse rester tel quel ou évoluer vers une SCIC ou un mix ou autre chose

Voilà je suis preneur de vos retours d’expériences, on a déjà identifié des pistes de financements avec les contraintes et lourdeurs que ça impose, on se pose à l’inverse la question de la possibilité financière d’une gestion / animation de l’asso qui passerait principalement par de la vente de services et/ou de prestations d’éduc pop mais ce n’est pas idéal non plus.

Donc preneur de modèles de structures proches de la nôtre, des écueils traversés… ! Un grand merci à vous.

Pour Com’Un Réseau et son Conseil des Manchots, Guillaume

1 Like

Comment résoudre la quadrature du cercle? vaste question :slight_smile: je tente une réponse qui ne représente que mon petit point de vue.

Vu votre ambition, il faut viser 8 personnes à 3/4 temps.
Vu les compétences demandées, il faut viser mini 2k net/mois.
Si on rajoute 2/3 frais, on est sur du 500k de budget annuel :wink:

De l’autre coté, le taro pour un compte google/microsoft, c’est environ 10e/mois/user.

Donc il faut vendre 50k comptes.

Est-ce que sur votre territoire, la somme du budget numérique des asso prêtes à se passer de gafam est de 500k? Probablement pas.

Comment résoudre la quadrature su cercle?

(J’aurai eu cette équation sous le nez, j’aurai jamais commencé quoi que ce soit)

Il y a une autre idée qui me parait aussi intéressante à partager.
Je sais pas si cela a un nom, j’imagine bien, mais, c’est une espèce de double pyramide.
Par exemple aws, comme amazon, comme les vm, comme wordpress, comme les ndd, et bientot comme Nextcloud, ce sont des « margin business » ou aussi « commodity business ». Chaque unité vendu, peu de marge, c’est pas très special, beaucoup de gens le font, et donc si tu veux survire, faut en vendre plein quoi…
(Désolé pour les gros mots, je décris un peu les règles du jeu que je n’écris pas, si vous arrivez à vendre du wp, à 1000 euros par mois avec un uptime inférieur à wp.com tant mieux pour vous :wink: )

Donc, ça, c’est un coté du double triangle, le sommet du triangle, c’est la marge et elle est faible, et l’autre triangle, c’est la base, c’est le volume qu’il te faut pour survivre.

Et donc, de l’autre coté du spectre, tu as le custom, la formation, l’accompagnement, l’expertise d’aide à la mise en place de solution de collaboration et ainsi de suite. Là tu vends une heure, mais chère. Peu de ventes, mais assez pour pouvoir en vivre.

(Et entre ces 2 extremes, plein de possibilités)

Et donc, comme les chatons n’ont pas accès au capital. La sub, c’est compliqué d’aller demander 100k quand tu n’en gères pas encore 50k (enfin si tu sais faire, je veux bien discuter :wink: )

Ben… reste de tenter de faire monter la mayonaise petite à petit, en finançant le SaaS avec le service.
(Perso je vois que ça, mais je ne connais pas le monde de la donation ni de la sub, ni du capital pour les coop… du coup… je sais pas de ce coté là)

Et enfin :slight_smile: j’ai une proposition, Nc, oo, sso, matrix, et jitsi on sait faire :slight_smile: (on a pas encore 50k user payant, on espère dans quelques années :slight_smile: )
on s’occupe du bas de la pyramide, volume petite marge, et vous vous occupez du haut, service à valeur ajoutée dans votre territoire? Et on essaye de trouver um accord qui convient aux 2 structures? C’est une idée, je sais pas si elle est bonne :wink:

Bref, je vous souhaite bon courage! Et une bonne soirée!

1 Like

Moi je vois les choses un peu différemment

Ou pas. Si il y a que 1 à 4 personnes qui veulent une rémunération, ça le fait aussi. Si les personnes sont prêtes à commencer au SMIC, c’est un choix. et pour les frais ça dépend clairement d’où vous positionnez le curseur entre faire du volume et faire du personnalisé/accompagné.

Quelques idées de financement:

Si coté militant dans l’action:

  • Adhésion / cotisation

Educ pop / accompagnement, les pistes:

  • Atelier subventionné FDVA
  • Subvention inclusion numérique pour les conseillers numériques (genre emmaus connect mais pour du libre)
  • Accompagnement numérique pour les personnes aveugle/mal-voyante
  • Des villes qui paient pour des ateliers numériques
  • Intervention en milieu scolaire (paye pas beaucoup et difficile de faire du volume)

Services qui peuvent rapporter des sous :

  • Développement (conception siteweb sans tracker, ajout de fonctionnalité dans des logiciels libres, …) Subvention NLNet pour de l’accessibilité ça peut être jouable je pense.
  • Abonnement d’infogérance de serveur (donc du custom)
  • Abonnement VPS
  • Abonnement VPN
  • Abonnement Nextcloud / hébergement siteweb / chat d’équipe / forum / gros sondage / grosse visio / système de rendez-vous
  • Configuration d’ERP (mais là c’est tout un métier)

L’email et les mail listes sont demandées, mais c’est galère (face aux offres gandi ou autre)

Mon conseil pensez à la récurrence, c’est un bon moyen pour pas se faire trop de cheveux blanc.

4 Likes