Reunion virtuelle mensuelle


#1

Comment organiser un tel framadate, si vous savez mieux que moi :slight_smile:
Je suis dispo le Lundi/Mardi/Jeudi de 5 a 6. Donc si on dit le premier, ou le 2eme de chaque mois a cette heure la, c’est parfait, mais j’imagine que c’est pas si simple :wink: On est 60 apres tout!


#2

Je viens de créer ce sondage en intégrant tes contraintes et en proposant un autre créneau le mercredi matin de 11h à 12h au cas où le 5 à 6 soit bloquant pour certains : https://date.chapril.org/O5IlNTQm6a8BUjp9


#3

On n’est que 5 à avoir répondu au sondage… sur 65 Chatons !
Ca me questionne sur comment on va y arriver !


#4

Salut,

Les créneaux proposés (11-12h ou 17-18h) ne sont pas compatibles avec des horaires de boulot classiques !
Je ne pense pas être le seul à bosser en dehors des CHATONS. Il faudrait proposer des horaires sur des crénaux en soirée ou à la pause déjeuner (genre 19-20h, 21-22h, 12h30-13h30,…), sinon ça risque d’être difficile de monopoliser du monde !

Hadolyment,

dadel

18 février 2019 10:09 “Angie” forum@chatons.org a écrit:


#5

On peut aussi dire que 5 personnes sur 65, c’est déjà une première victoire.

Voici de nouveau l’adresse pour que chaque représentant d’un CHATONS qui se sent concerné par l’évolution du collectif indique les dates où il serait susceptible de participer à une webconf mensuelle.
https://date.chapril.org/O5IlNTQm6a8BUjp9


#6

Totalement d’accord avec toi ! Prévoir des créneaux sur la pause déjeuner et/ou en soirée (une fois les gamins couchés) me semble plus pertinent !

@dherbert : est-ce que tu pourrais modifier ton framadate pour y ajouter d’autres créneaux horaires que ceux proposés ?


#7

@Angie
C’est fait, j’ai proposé une quinzaine de créneau dans une semaine type (je propose qu’on l’organise la 2ème semaine de chaque mois).
https://date.chapril.org/O5IlNTQm6a8BUjp9
Merci aux personnes ayant déjà voté de remettre leurs disponibilités.
Dominique


#8

De mon côté je suis la conversation mais je n’a pas répondu au sondage parce qu’en plus d’avoir un bébé, un chantier maison en cours et autres activités champêtres… j’ai plus trop de matos visio (même pas un micro) suite à un pépin de type incendie… Je vais sonder mon entourage pour un récupérer un…


#9

@dadel:
Je ne pense pas être le seul à bosser en dehors des CHATONS. Il faudrait proposer des horaires sur des crénaux en soirée ou à la pause déjeuner (genre 19-20h, 21-22h, 12h30-13h30,…), sinon ça risque d’être difficile de monopoliser du monde

@Angie:
Totalement d’accord avec toi !

Hé bien, je ne suis pas du tout d’accord ! :wink:

  • D’une part, d’autres chatons sont déjà animés par des personnes souhaitant allier le Libre et à la vie professionnelle, réservant le reste de la journée à la vie personnelle.

  • Et d’autre part, le collectif CHATONS devrait valoriser la contribution au Libre des entreprises.

Faire autrement reviendrait à laisser perdurer ce monde que personne ici ne désire. Un triste monde de l’informatique où l’on passe l’essentiel de son temps à développer du logiciel privateur pour Windows chez Orange « parce qu’il faut bien manger » et où l’on maintient péniblement des activités libristes le soir et le weekend pour se donner bonne conscience.


#10

Entre ceux qui ne seront dispos qu’aux horaires “de travail” et ceux qui ne le seront que sur leur temps perso, on va avoir du mal à trouver un créneau commun pour cette réunion mensuelle :wink:

A moins que chacun accepte de faire un petit effort une fois par mois… une fois par mois seulement !


#11

Haha @nflqt !

T’as raison, il faut tout simplement rayer tous les contributeurs qui au lieu de profiter de leur temps libre et de leur enfants s’investissent dans un Chaton.
C’est vrai que c’est moche quand on a une vie déjà bien chargée de donner le peu d’énergie qu’il nous reste à des causes importantes !
Autant laisser une toute petite poignée qui a réussi à s’organiser pour se donner pleinement à la Cause (qu’il faudrait définir au passage hein) de chatonner…

D’ailleurs le mail de pyg sur la gouvernance dans le collectif n’a pas de sens ! Il y a tellement profusion de gens qui attribuent tout leur temps à la Cause !

Blague mise à part, j’espère que tu n’es pas sérieux ! A moins que tu ne veuille faire des CHATONS un groupuscule élitiste de personnes totalement dévouées,
Sinon attends toi à malheureusement déservir la cause. Car par exemple chez Hadoly, nous ne sommes que des bénévoles actant sur notre temps libre, sans quoi Hadoly n’existerait pas !
La conséquence de notre engagement produit bien plus qu’une bonne conscience car des gens trouvent de vraies solutions, de vrais services, de vraies valeurs, une vraie alternative et ce qu’avec nos soirs et week-ends !

De plus normalement Chatons est sensé être inclusif et non exclusif ! Si quelqu’un n’est pas informaticien, par exemple maraîcher bio avec des enfants, il peut aussi faire partie des CHATONS en consacrant son temps libre !

Bref, tentons d’inclure plutôt qu’exclure, c’est plus constructif, et à mon sens plus en adéquation avec “nos” valeurs !

Hadolyment,

dadel

18 février 2019 14:47 “Nicolas Floquet” forum@chatons.org a écrit:


#12

@dadel
[…] Blague mise à part, j’espère que tu n’es pas sérieux !

Je suis très sérieux.

[…] C’est vrai que c’est moche quand on a une vie déjà bien chargée de donner le peu d’énergie qu’il nous reste à des causes importantes !

Tu l’as dit toi-même : c’est moche, alors le mieux est de refuser d’y participer.

T’as raison, il faut tout simplement rayer tous les contributeurs qui au lieu de profiter de leur temps libre et de leur enfants s’investissent dans un Chaton.
[…] A moins que tu ne veuille faire des CHATONS un groupuscule élitiste de personnes totalement dévouées,
[…] De plus normalement Chatons est sensé être inclusif et non exclusif !
[…] Bref, tentons d’inclure plutôt qu’exclure, c’est plus constructif, et à mon sens plus en adéquation avec “nos” valeurs !
Si quelqu’un n’est pas informaticien, par exemple maraîcher bio avec des enfants, il peut aussi faire partie des CHATONS en consacrant son temps libre !

Tu n’es pas réaliste.

Car rares sont les êtres humains qui disposent de l’énergie suffisante pour lutter contre le courant dans DEUX domaines bien distincts : l’environnement et l’informatique libre dans ton exemple.

Oui ! Un maraîcher bio est un candidat idéal pour profiter des services d’un chaton. Et oui ! Il peut également faire partie des représentants des usagers dudit chaton sur son temps libre. Mais quant à faire partie des piliers techniques ou administratifs d’un chaton tout en maintenant son exploitation agricole bio !?…

En fait, n’est-ce pas plutôt ta vision des choses qui, au mieux ! tend à exclure du CHATONS le commun des mortels au profit de quelques surhommes et surfemmes qui n’ont pas besoin de sommeil ?

[…] Cause (qu’il faudrait définir au passage hein)…

La Cause me semble pourtant bien définie depuis le temps. Voici :


#13

Si je peux me permettre, et avec ma casquette de noob, cet échange me semble très agressif… et pas très constructif. Vous avez le droit d’avoir des visions différentes de ce qu’est l’engagement en tant que CHATONS, de penser que ça doit être une activité principale ou une activité accessoire, que ça doit se gérer pendant les horaires professionnels ou personnels. Vous pouvez échanger sur ces questions (même si je crains que ça ne fasse pas avancer grand chose), mais faites-le s’il vous plaît avec bienveillance.


#14

Quant aux bénévoles qui ont un « vrai » boulot à côté, ne peuvent-ils pas faire un effort de pédagogie au sein de leur entreprise, pour que ceci devienne une réalité :

«

  • Dites patron ? C’est vous qui m’avez collé le rendez-vous avec tel client alors que je dois participer à la réunion mensuelle des chatons ?
  • Chaton ? Chaton ?… Ah oui ! Ceux qui hébergent sous logiciels libres tout notre système d’information, site web, PGI, CRM et grâce à qui on peut annoncer sans mentir à nos clients que tout est fait pour protéger les données qu’ils nous ont confiées ?
  • Heu oui ! Grosso modo, c’est bien ça ! :slight_smile:
  • D’accord. Je vais donc décaller le rendez-vous… Ah ! Et n’oubliez pas de faire valoir au responsable du… chaton les heures que vous avez contribué pour alimenter votre Compte d’Engagement Citoyen. »

#15

Je me suis relu Angie et en effet j’ai peut-être été un peu agressif. J’en suis désolé car je préfère la bienveillance !

Nicolas, je vois bien ton point de vue sur l’engagement et je le respecte. C’est probablement ce qui peut le plus faire changer les choses !

Cependant je pense qu’il ne faut pas dénigrer les personnes qui ne peuvent pas en faire autant que toi.

Ton exemple est très intéressant mais malheureusement pas vraiment transposable toujours et de partout :frowning:

En ce qui me concerne, j’essaie de changer les choses aussi à l’intérieur, en encourageant mes collègues à se sensibiliser aux causes que l’on défend, mais aussi au niveau supérieur. Par exemple j’ai préparé une présentation de Hadoly et des problématiques que l’on défend sur mes heures de travail et j’ai même réalisé la présentation sur mes heures de travaille avec la bénédiction de mon manager qui a bien compris l’intérêt de la chose !
Donc, oui c’est possible mais dans une certaine mesure !

En revanche ça n’est pas transposable pour tout le monde et en permanence.
Je dirais qu’on essaie de faire tou.te.s ce qu’on peut avec ce qu’on a. L’important c’est de faire quelque chose et ne pas se décourager parce qu’on a pas la possibilité de faire les choses parfaitement bien !
Le fait de fournir un peu de notre temps n’est pas à opposer à fournir tout notre temps. Chaqu’un.e fait comme il/elle peut. Mais une chose est certaine, c’est qu’en accumulant tous nos petits temps on dégage globalement pas mal de temps et ça fait avancer les choses.

Donc tu as raison, et j’encouragerait tout le monde à fournir tout ce qu’il/elle peut. Mais il faut respecter l’engagement de chaqu’un.e à la hauteur de ses possibilités.

Hadolyment,

dadel

18 février 2019 16:31 “Nicolas Floquet” forum@chatons.org a écrit:


#16

@Dadel. Waaaw %-) Un grand bravo pour cette intervention dans ton entreprise !

Alors oui, malheureusement, ce n’est pas transposable partout et tout le temps. Mais n’est-ce pas pour que ça le devienne un jour que nous militons ?

Ensuite, évidemment qu’il ne faut pas freiner la contribution bénévole dans un projet libre car c’est elle qui lui apporte le plus de recul et d’indépendance…

Mais je continue de penser que de nos jours, c’est sur la création d’emploi dans le Libre qu’il faut mettre le paquet. Car c’est l’aspect difficilement lucratif qu’on nous oppose trop souvent dans nos tentatives de promotion des logiciels libres pour le grand public. Cela explique ma réaction dans ce fil de discussion.

Il faut trouver une synergie entre les pros et les bénévoles, entre l’associatif et l’entreprise, entre le public et le privé…

Concernant un rendez-vous mensuel… je n’ai pas de solution. :wink:


#17

La section 4.3.3 de ce framabook peut être utile à @Angie ^^


#18

Comme ce titre là n’est pas encore arrivé dans ma PAL, tu peux me faire un résumé ?


#19

Ta vision est très restreinte. Ci dessous, je reprend ce que j’avais écrit dans la mailing liste. À savoir que j’évoque la vie privée et la surveillance de masse mais ça va bien plus loin que ça. Convaincre son patron de faire du libre, c’est bien, mais avoir un discours devant 50 personnes, elles aussi dans des entreprises, qui peuvent relayer le message, c’est mieux.

Je pense avoir rejoint le collectif des chatons fin 2015 et depuis, je
navigue toujours seul avec cette écusson en plus et la visibilité que
chatons.org me prête. De mon point de vue, ça ne me pose absolument
aucun problème et j’ai presque envie de dire “tant mieux”.

La forme et la gouvernance du collectif ne sont pas figées, et même
volontairement floues. Comme CHATONS est directement inspiré du
mouvement du logiciel libre, il n’est pas très étonnant que
certaines caractéristiques soient communes.

Ce sont les premières lignes de la page “Fonctionnement”. Je ne me suis
pas senti concerné par plus de choses que le partage de mon serveur
auto-hébergé.

Pour autant, je pense qu’un certains nombre de chatons interviennent
dans d’autres contextes et font converger, dans une certaines mesures,
les idéaux des chatons, de framasoft et ceux d’autres associations du genre.

Je suis membre actif de Tinternet & cie https://www.tinternet.net/ qui
est une association d’éducation numérique populaire. Quand des sujets
comme la protection de la vie privée ou la surveillance de masse sont
abordés, les chatons font partie des des solutions évoquées. J’ai
d’ailleurs comme projet de vous contacter au nom de l’association (et
avec plus de formalisme) pour voir comment nous pouvons travailler ensemble.

Tout ça pour dire que l’impression “d’inactivité” ne reste qu’une
impression et qu’il y a sans d’autres chatons comme moi qui bougent mais
autrement/ailleurs.


#20

Je relance.

Et je propose en attendant de valider la date définitive de faire une première réunion mardi 12 mars de 13h à 14h.

Concernant le mode opératoire plutôt irc, mumble, nextcloud discussion (Sans-nuage.fr test ça en beta) ou jitsi ?