S'y prendre autrement que des Chatons


#1

Bonjour a toutes et tous :wink:

Je suis l’auteur du blog sur le libre (qui a fêté ses 10 ans le mois dernier !) andre-ani.fr
Je soutiens ce que fais Framasoft, c’est vraiment très bien, bravo.

Par contre, les Chatons, je n’ai jamais été vraiment pour (cf : https://andre-ani.fr/autre/des-chatons-ou-des-lions/).

Je m’explique. C’est bien de faire des choses, de monter des services libres. Mais… Ce ne sont que des associations ou des auto-entrepreneur, et chacun dans son coin avec son service. Le libre survie avec des initiatives comme celle-là, alors que le proprio fait de gros trucs. Le libre, depuis des décennies, peine, avec des gens seuls dans leur coin à développer des choses vitales pour le libre et le net, faute de moyen.

Si on s’y prenait autrement ? Si on mutualisait/regroupait les moyens, les compétences, afin de monter de vrais projets efficace, libre, éthique et viable aussi. Pas chacun un bout de truc dans son coin. Ce ne serait pas mieux ? Si le libre veut être crédible et vraiment se faire une place (face aux GAFAM, dans les admin et collectivités, pour les citoyens), il doit changer de modèle, s’y prendre autrement. En regroupant nos compétences, ont pourrait certainement créer des choses intéressantes, efficaces et viables économiquement. Plutôt que des auto-entrepreneurs qui peinent ou des bénévoles. Je pense que l’on peut faire mieux que ça, dans notre société ou le travail est de plus en plus précaire, la pauvreté grimpe, on pourrait faire des choses viables et utiles au plus grand nombre.

C’est mon point de vue, si vous avez des idées, des suggestions, des critiques, je suis preneur :wink: Je suis ouvert à la discussion, c’est pour cela que je viens vous voir, pour échanger et essayer de faire avancer/évoluer les choses, peut être ?

Sur ce, bonne fin de journée à toutes et tous :wink:

andre0ani


#2

Bonjour andre0ani,

Je pense que tu n’as pas compris l’objectif du projet Chatons. L’objectif du projet chatons n’est pas de faire un nouveau service centralisateur (framasoft le fait déjà très bien, et ce n’est pas son objectif), mais au contraire d’essaimer auprès d’un maximum de petites structures locales (je t’invite à lire le manifeste et la charte des Chatons pour comprendre ce qu’on fait).

Quant à ton billet de blog, tu es dans l’erreur si tu crois qu’il n’y a pas déjà des grandes structures qui fournissent des solutions basées sur du logiciel libre (gandi, ovh, orange, SFR, online, … et même google). Il s’agit de deux idées complémentaires, et nous n’avons vraiment pas prévu de changer de cap, nous sommes convaincus de l’intérêt de notre proposition.


#3

Bonjour Denis,

Je ne parle pas d’un service centralisateur, même si je parle de regrouper et mutualiser les compétences et les moyens. Cela permettrait éventuellement de mettre en place des structures plus solides, viables et efficaces.

Merci mais je sais bien qu’il y a des grosses boites qui font, en partie, des choses libres (pourquoi ne pas plutôt citer Linagora, Smile ou Alterway aussi ?). Mais enfermé dans du prorio et autres… Ce n’est pas SFR qui va faire avancer la cause du libre, soyons sérieux.

Ce serait bien qu’il y ai autre chose entre OVH entre autre et des Chatons, non ? Ce ne serait pas plus productif et utile pour le libre ? Tout en étant meilleur économiquement pour ceux qui le font ?

C’est une idée, histoire de faire des propositions et de faire avancer peut-être les choses. Ce n’est pas les Chatons qui pèseront dans la balance en faveur du libre, trop petit, manque de moyens…

Mais oui, c’est moi qui ne comprend pas ce que vous faites et qui ne sait même pas que SFR ou Orange font du libre… Franchement… La discussion ne va pas très loin je trouve, c’est plutôt décevant…

Enfin, si d’autres personnes veulent en discuter, je suis ouvert :wink:

Bonne journée,

andre0ani


#4

Bonjour andre0ani,

Il y a des entreprises dans le collectif, et rien ne les empêche
de grandir et de devenir des LIONS.

Quant-à la mutualisation des compétences, il me semble que c’est
un des buts du collectif, notamment via le wiki et ce forum. Mais
en gardant des structures autonomes et un maillage local.

Le noyau Linux s’est très bien développé via les contributions de
plusieurs entreprises et particuliers, il est donc possible de
construire des grandes choses à plusieurs sans appartenir tous à
la même entreprise.

Bon weekend

Arnaud


#5

Bonjour arnaudj,

Je ne dis de tous appartenir à la même entreprise… On pourrait regrouper les moyens dans différentes structures.
Et la majorité des Chatons, à ce que j’en vois, sont des assos, voir auto-entrepreneur, ce n’est pas ce qui est le plus efficace et viable, non ?

Oui, le noyau s’est développé, mais on voit où en est le libre aujourd’hui… Il piétine, faute de moyens et de vrais structures efficaces.

En gros, on ne change rien et on continue comme avant ?
On va dans le mur si on continue comme ça.
Je rejoins en grande partie les idées de Frédéric avec son dernier article :
http://frederic.bezies.free.fr/blog/?p=18056

Le libre est vraiment mal barré si on ne change rien…

Bon week-end,

andre0ani


#6

Salut,

Je suis d’accord avec andre0ani qu’il y a un manque criant de professionnels dans le libre.

Je pend un exemple du secteur dans lequel je suis active… : Pour des assocs et ONGs un peu plus grand qu’une poignée d’employés il faut des services pro pour qu’ils puissent travailler. La plupart
entre eux ils ne trouvent personne qui peut assurer le service dont ils ont besoin et se retrouvent tous à contracter avec google, pour ceux qui ne sont pas chez microsoft.

Je veux bien continuer a faire du militantisme et la sensibilisation pour les hébergeurs indépendants. Expliquer pourquoi c’est cohérent pour des acteurs de ce secteur de travailler avec des hébergeurs éthiques n’est pas trop difficile, mais les diriger vers un prestataire par contre est une autre
paire de manches.

Cela ne veut évidemment pas dire que les hébergeurs associatives (basés sur du bénévolat ou non) ne sont pas important, ni que l’auto-hébergement n’est pas une technique qui vaut la peine d’être promu. Mais j’ai l’espoir que le réseau des CHATONS à pour ambition d’aller plus loin. C’est lieux l’idéale pour mettre les
forces ensembles pour aller une étape plus loin : créer une bonne visibilité pour les services indépendants et décentralisés ; offrir des interfaces performants et compréhensibles ; créer des outils d’émancipation numérique (tutos, vidéos …) ; et last but not least : créer des services professionnels qui peuvent s’occuper de beaucoup de monde/ONGs/entreprises (parce qu’il y a des entreprises qui le valent bien!).

Pour l’instant on ne voit pas encre des projet émerger du réseau CHATONS… est-ce que c’est parce que au début tout le monde est encore timide ou est-ce que l’ambition manque ? J’espère que c’est le premier :wink:

Je ne me trompe pas de réseau avec mes idées ? Dites moi si non…


#7

Merci @andre0ani de ta remarque, mais il y a quelque chose que je ne comprends pas : quelle est ta proposition ?

Si c’est de créer un groupement d’entrepreneurs du libre (par exemple), je pense que c’est une excellente idée, mais alors… pourquoi venir en parler sur le forum de CHATONS, puisque nous ne sommes, comme tu le dis que “des assos, voir auto-entrepreneur, ce n’est pas ce qui est le plus efficace et viable”.
NB : je ne le prends pas comme un reproche de ta part ou une insulte envers les assos. Mais puisque tu as fait le bon constat (à savoir que ça n’est pas le côté création-d’entreprises-créatrices-de-croissance-et-de-valeur-financière qui motive les CHATONS… pourquoi venir nous solliciter ?

Comprends bien que les CHATONS se définissent comme des AMAP du service libre. Une AMAP, ça à forcément une taille limitée (une AMAP ne va pas nourrir une ville de 100 000 habitants, par exemple).

De ce que je comprends, tu nous dis : il faudrait une Biocoop (ou un La Vie Claire, j’en sais rien) des services libres.
OK, je pense que tout le monde parmi les CHATONS sera d’accord pour dire "Oui, vas-y, il y a de la place pour tout le monde ! :slight_smile: "
Mais du coup, ça me parait plus logique d’aller solliciter le http://www.cnll.fr/ ou le PLOSS-RA, car là tu y trouvera des entrepreneurs qui veulent développer leurs activités.

Bref, tu viens en disant “vous êtes bien gentils, mais c’est pas en agissant comme vous le faites qu’on va gagner” (je caricature, mais si tu relis objectivement, ça peut être interprété comme cela), MAIS d’un autre côté, tu ne propose rien d’autre que “Parlons-en”.

Le libre, ça ne fonctionne pas vraiment comme ça, il me semble. Tu as une idée, et tu cherche des forces vives ? Super. Propose une version alpha de ton idée. Montre que tu as mouillé ta chemise en travaillant sur :

  • des statuts
  • une veille (y a peut être des équivalents de ton idée qui existent en france où à l’étranger ?)
  • un retroplanning
  • un business plan
  • un plan de comm
  • etc, j’en sais rien, c’est à toi de voir.

Mais si tu viens en disant : “c’est pas comme ça qu’il faut faire”, mais en ayant pas d’autres propositions, ça me gêne forcément aux entournures : CHATONS sera ce que le collectif veut en faire, mais ne va pas prendre un virage à 90° juste parce que X ou Y disent que ça ne leur convient pas.

Bref, moi pour avoir une réponse constructive, j’attends que ta critique soit accompagnée d’une contre proposition un peu solide. Ex : “je veux regrouper les hébergeurs libres qui veulent proposer du service libre aux institutions privée et publique à grande échelle”, avec un document conséquent expliquant comment tu compte t’y prendre. Charge à toi de faire vivre cette proposition.

En espérant avoir répondu (au moins partiellement) à ta demande…
Bonne soirée !


#8

Pour en avoir pas mal parlé autour de moi, à des gens qui sont dans des réseaux relativement semblable, et à qui je posais un peu la même question, la réponse qu’on m’a donnée était "Euh, attends : vous êtes 60 structures et vous n’avez QUE 2 ans ?! Prenez le temps de respirer : vous êtes partis pour 10 ans ou 20 ans !)

Pour moi, aujourd’hui, la faiblesse de CHATONS, c’est le manque de temps des structures et le manque de gouvernance.
Ex: on s’est réunis à Strasbourg, on a fait des constats et des propositions.
@meganer a relancé ici : Rentrée et projets CHATONS et… je ne vois qu’une réponse.

Du coup, ça va être encore à moi d’aller râler sur la liste en disant “bon, j’ai besoin de 10 structures volontaires pour gérer CHATONS et qu’on tirera au sort pour des périodes de 6 mois”, alors que n’importe qui pourrait le faire.

Evidemment, qu’il y a de l’ambition dans ce collectif, mais il ne va pas résoudre tous les problèmes d’un coup : il faut que chacun se sorte les doigts et se dise “OK, moi je peux prendre ça en charge” ET LE FASSE ! :slight_smile:

Mais pour ce qui est de l’idée de faire une Biocoop du libre, pour être clair et limpide, ça n’a jamais été le principe de CHATONS (d’où l’idée de @arnaudj de faire les LIONS, par exemple).


#9

Bonjour pyg,

Désolé si je me suis mal exprimé, mais, évidemment, loin de moi l’idée de critiquer ou d’insulter les assos et auto-entrepreneur (j’ai été auto-entrepreneur dans le libre, et ça n’a pas fonctionné faute d’aide et de partenaires, pas faute d’avoir tenté des contacts partout, assos ou autres…).
Le Cnll ou d’autres orga, assos et même entreprises, j’en ai contacté un certain nombre, plusieurs fois, sans jamais de réponses…
J’étais auto-entrepreneur (ProfTux, puis MonCherNumerique), et pas moyens d’avoir de soutiens, aide, ni même une simple réponse de la majorité des assos et orga que j’ai contacté.

Je viens vous voir car, depuis longtemps, j’aime et soutien ce que fait Framasoft (avec certaines réserves parfois, mais je parle de vous de temps en temps sur mon site), et que vous êtes l’assos la plus active dans le libre, celle qui se bouge le plus. Donc, je me suis dis que c’était le bon endroit pour essayer de faire des propositions :wink:

Je n’ai pas d’idée précises de comment s’y prendre, une recette toute prête pour faire bouger les choses, mais je ne viens pas ici juste pour critiquer bêtement (même si je m’exprime parfois un peu mal). J’essaye juste de lancer des idées, pour faire avancer les choses.
Regrouper les initiatives pour qu’elles soient plus solides, que chacun ne soit pas seul dans son coin sur son petit projet afin de pouvoir être plus efficace. Afin de lancer différents prestataires plus solides, pouvant vraiment répondre à des besoins d’entreprises, avec des services efficaces. Je ne sais pas si je suis claire…?

Cet article publié sur mon site (pour l’association MEZA | Lab, qui propose diverses choses vraiment utiles mais qui manque de moyens et de soutien : http://www.mezalab.org/) date un peu, mais, il y a de vrais projets, utiles à tous, pour le libre, et personne ne répond ni se bouge :
https://andre-ani.fr/autre/colonisation-numerique-peut-on-contourner-les-gafam-quattend-le-libre/

Voilà, je n’ai pas de projet tout prêt à proposer et mettre en place, juste des idées, des pistes, pour faire évoluer. Je ne viens pas bêtement faire la morale, juste discuter.
Parce que je trouve dommage que le libre soit encore si peu présent, et que chacun bosse dans son coin pour son petit bout de libre à lui, lui permettant juste de vivoter.

Bon, j’en ai mis une tartine, pas forcément très compréhensible, je vais arrêter là.

Bon dimanche à tous sous ce beau soleil de… mi-octobre.

andre0ani