[ASSO] Partie Gouvernance

Suite à la réunion de ce soir, je vous propose ce sondage pour trouver la prochaine date. Au menu, nous relierons le pad statuts pour pouvoir l’adapter et le simplifier.
Si le temps le permet, nous relierons la présentation de l’organigramme revisité pour les CHATONS

Il semble se dégager un consensus autour du mercredi 12 avril à 20h pour la prochaine réunion. Nous nous retrouverons sur le [CHATONS](BBB de paquerette) pour continuer la discussion sur la gouvernance / Status.

2 Likes

Parfait, merci @martin.cronel . J’ai cru voir qu’un autre GT a eu quelques soucis avec un autre salon bbb et a du trouver une solution de repli dans l’urgence.
Afin de palier à cela, je vous propose une solution de repli «au cas où » avec cette salle chatons

Bonjour à tous,

Avec @fabrice61 et @Thatoo, on s’est retrouvé en fin de matiné pour avancer un visuel pour mieux « vendre » les futures statuts et RI.
Le début de notre travail est sur le NextCloud des CHATONS

De là, on s’est apperçu que nous ne sommes pas un parti politique et donc que l’on avait pas les mêmes contraintes.
De plus, comme les membres actifs seront des strutures morales (légal ou de fait), on a aussi d’autres contraintes.

Voilà donc des points de réflexion, à débatre mercredi 12, à la prochaine réunion du GT:

  • Représentant Physique vs Moral (logique de représentant légal).
    → Conseil/secretariat : 1 membre actif (moral) représenté par une personne physique permanente.
    → Equipe/GT: bénévole, soit membre soutien soit une personne physique venant d’un membre actif.
  • Le quorum de 5% nous parait faible pour les élections (ainsi que 10% sur le statutaire), en effet si on est moins de 100 chatons, cela fait juste 4-5 chatons qui votent pour que celui-ci soit validé.
  • Vérifier et étudier la durée d’une session à 8 semaines : trop ou pas assez dans notre contexte CHATONS ?
  • Avoir éventuellement la possibilité à un même chatons (1 membre actif donc) d’être présent dans plusieurs conseil avec des représentants (personnes physiques) différentes.
  • Tribunal : voir pour convertir cet organe dans un GT ponctuel débatant d’un conflit critique.
    Notons que le P.P. n’a utilisé qu’une seule fois cela en 5 ans: pourquoi alourdir des status sur quelques chose qui ne sert pas et dont le symbolique pour les CHATONS peut etre perçu comme négatif.
    → Voir alors pour pouvoir constituer un GT avec des membres tirés au sort.
  • Le « porte parole » a peu de sens pour les CHATONS, on a que de la communication exterieur simple à faire (le plus souvent via des administrateurs/administratices des compte CHATONS sur les réseaux sociaux).
  • La modération/médiation n’est pas aussi critique chez les CHATONS que dans un partie politique où le débat d’idée (voir contradictoire avec des opposants) est central. Peut-être les considéres comme une équipe support, comme pour « équipe technique » ou « équipe communication exterieur »
  • Voir pour ne pas s’interdir à ce que des membre « équipe » soit aussi membres de leur conseil de tutel.
    C’est pas forcement interdit mais au vu de la taille de l’asso, cela serait surement nécessaire pour faire tourner la boutique.

J’espère avoir bien retranscrit nos observations : Fabrice et Thaton, n’hésitez pas à completer si j’ai oublié quelque chose.

Prochainement, on vous proposera un petit document de type « la gouvernance CHATONS pour les nul(e)s » :smiley:

3 Likes

Merci pour cette première version et les remarques pertinentes, ça avance ! <3 <3 <3

Bonne idée plutôt dans l’autre sens, un membre d’un conseil est automatiquement membre de l’équipe tûtelée ? la séparation des pouvoirs est ici peu pertinente effectivement et ça permettrait d’avoir des équipes plus fournie.

Alors il faut au moins que le CRS qui soit être indépendant coute que coute selon moi, car si jamais ça chauffe sur un sujet il faut éviter les conflits d’intérêt.

Le tribunal est déjà un organe ponctuel dans les statuts, il n’existe qui s’il est convoqué, pas en permanence, donc ça rejoint ce que vous proposez.

Alors c’est probablement à retravailler mais justement, ça donne de la légitimité à ces administrateurs pour prendre des décisions de relais d’info ou de post plus lié à l’actualité sans avoir à tout le temps demander l’avis des CHATONS et ce dans le cas où il y a déjà mandat de communiquer sur un sujet. ça évitera l’embourbement qui nous est arrivé l’an dernier ou on a pas relayé l’appel de la quadrature par sentiment de manque de légitimité.

à suivre, il faut que je retourne en réunion

1 Like

On s’est juste interrogé si on aurait assez d’élu, en faite.
Actuellement, nous ne sommes ~100 structures CHATONS dans le collectif mais il y a un risque que l’on commence à moins de membres actifs (certains chatons ne vont peut-être pas vouloir être dans l’association). Avec 2-3 élus par conseil (un minimum), avec l’unicité d’élu cela ferait 10-15% des chatons entant que membres élus (du coup, bien plus que le Quorum) :confused: .
Bien sur, on pourrait avoir des exceptions (ex: le conseil untel ne doit pas avoir des élus de son CHATONS dans d’autres conseils) et des limites (pas plus de N élu d’un même CHATONS et pas dans les mêmes conseils)
Après, chez les CHATONS, ça doit quand même moins chauffer qu’au Partie Pirate :wink:

C’est plus le coté de « personnalisation » du porte-parole pour incarner l’image de l’association CHATONS qui interroge.
Il reste toujours le « conseil des relations public » qui peux, rapidement, décider d’un texte et d’un avis pour réagir à une actualité (comme pour l’appel de la Quadrature) :slight_smile: .
Un petit collectif d’élu(e)s (comme le CRP) ne suffirait-il pas à representé notre association ?

1 Like

Je ne veux pas présumer de l’évolution des CHATONS, ni de potentiel problème personnels qui pourrait survenir dans le futur. « better safe than sorry ». Donc je maintiens la nécessité d’indépendance du CRS. le reste est moins nécessaire en effet.

ça rejoint la remarque du dessus sur l’appartenance des membres du conseil à leurs équipe de tutelle. On peut tout à fait dire que les membres du CRP sont toutes et tous porte-paroles, et ça règle l’indépendance de pouvoir. ça nécessite de faire la gymnastique de changement de casquette ou de paires de manches, mais je pense que c’est toujours important d’avoir cette légitimisation du titre pour la partie exécutive.

C’est pour cette raison que je proposais un tirage au sort sur la base du volontariat :
On tire au sort un CHATONS pour chaque place dans le conseil. Si le CHATONS pioché n’a pas la possibilité, n’a personne, ou n’a juste pas envie d’intégrer le conseil, « il passe son tour » et on tire au sort un autre CHATONS.

Je ne connais pas de situation ou cela à été mis en place, je n’ai donc pas de retour d’expérience et ne sais pas si ça fonctionne correctement dans la réalité…

Bonjour à toutes et à tous,

Un document (une quinzaine de slides) est disponible sur le Nextcloud des CHATONS (20230408AssoChatons.pdf), il résume les statuts et règlement intérieur proposés.

Ci-dessous un extrait…

Ce document peut donc servir comme support à discussion / débats.

Enjoy !

5 Likes

Chouette, ça aide à comprendre. Grand Merci :smiley:

J’en profite pour rappeler la prochaine réunion du GT qui se déroulera ce mercredi →

Les règles de fonctionnement proposées pour l’instant (statuts et règlement intérieur) sont assez complexes et requièrent une « administration » lourde :

  • calendriers avec échéances/actions à réaliser sous 48 heures dans certains cas,
  • suivi des motions à faire très rigoureusement (procédures, calendrier…)
  • un système de vote sous le régime du Jugement Majoritaire (définition ici, vidéo explicative ici ou ), complexe dans le sens où il ne se base pas sur du d’accord / pas d’accord
  • de nombreuses règles de fonctionnement…

En clair, le jour et la nuit entre le mode fonctionnement actuel et le mode futur :wink:

Et c’est pourquoi, @martin.cronel propose l’utilisation d’outils qui permettent d’assister grandement tout ce travail :

  • un gestionnaire de projet, Redmine,
  • un outil de prise de décision, Congressus,
  • un forum,
  • une messagerie instantanée.

Après avoir bien parcouru les statuts et le règlement intérieur proposés et inspirés du Parti Pirate, il est clair que sans outil : cela me paraît une mission impossible…

Mon avis est qu’aujourd’hui seul le forum actuel (le Discourse) est la place centrale des CHATONS mais que tous les CHATONS n’y passent pas régulièrement. Ajoutons néanmoins le nextcloud, le git, les réseaux sociaux voire les messageries instantanées mais tout cela est assez récent.

Donc, même si Redmine est un outil bougrement efficace (je l’ai utilisé pendant 10 ans quand j’étais plus jeune…2006…), même si Congressus est un outil de décision complet cela fait deux outils supplémentaires quand même et ce ne sera pas une tâche simple d’intégrer cela dans nos usages…

Quant à Congressus je m’interroge quand même sur la viabilité de ce projet, qui n’a pas bougé depuis plus de deux ans. Quitte à utiliser ce genre d’outil, pourquoi ne pas aller voir du côté de Loomio dont Luc (aka Framasky) de l’équipe Frama est contributeur ?

Voilà ! A suivre…mais ce n’est que mon avis…

Je suis covidée (merci les JDLL !) et je ne serai donc pas présente à la réunion de mercredi soir.

2 Likes

Oups. Bon rétablissement à toi :grimacing:

1 Like

J’ai assisté aux 2 premières réunions du groupe de travail (en gros la présentation de l’organisation du parti pirate et le début de consensus pour s’en inspirer), vu le chantier qui s’annonçait j’ai vite compris que ça demanderait beaucoup d’engagement et que je ne serais pas capable d’y consacrer le temps nécessaire pour être utile. Je remercie les personnes qui ont permis d’en arriver là, je trouve le niveau de maturité impressionnant.

J’ai deux questions qui ne peuvent pas apparaître dans le schéma sythétique…

  • pour chaque « élu » du schéma, s’agit-il d’individus ou de Chatons eux-même (structure) ?
  • avez-vous des exemples de ce qui serait de la responsabilité des « conseils » qui ne pourrait pas être pris en charge par l’AG, les équipes opérationnelles ou les groupes de travail ? Par exemple prenons le « conseil réglementaire et statutaire », s’il s’agit de servir à trancher des questions legislatives (charte, statuts, règlements, etc.) je crois que les modérateurs/médiateurs peuvent le faire et s’il s’agit de réfléchir à l’évolution des textes ce serait plutôt le rôle d’un groupe de travail, non ?

Merci !

Bonsoir Denis,

Chaque « élu » représente un CHATONS, en sachant que derrière un CHATONS il peut y avoir de 1 à plusieurs personnes… A priori, on part du principe que les membres sont des personnes morales, représentant un CHATONS. Quand un CHATONS est « élu » dans un conseil ou fait partie d’un groupe de travail, il peut y mettre les forces (le nb de personnes de son CHATONS) qu’il souhaite pour faire avancer un sujet pour autant il ne disposera que d’une seule voix en cas de vote.

Pour ce qui est des « Conseils », c’est assez explicite dans le document que j’ai fait et, par exemple, pour le Conseil Réglementaire et Statutaire, voici la mission : s’assure de la conformité des décisions prises par les différents organes du parti avec les statuts, le règlement intérieur et les obligations légales en vigueur. Et, en fonction du travail, il peut être aidé (s’adosser à) par un groupe de travail voire par l’équipe technique si le sujet relève de cet ordre.

Donc c’est à la fois une organisation assez « souple » mais, régit par des règles bien établies et qui peuvent paraître strictes.

Voilà en tout cas ce que j’ai compris !

Pour la prochaine réunion (la numéro 5!) voici le lien vers un sondage pour définir la date

Nous continuerons les discussions sur les statuts à partir de la partie conseil
Les pad sont ceux qui sont dans le fil au dessus

Bonsoir,

Après la réunion du 12 avril, les 2 principaux schémas ont été mis à jour, en espérant qu’ils reflètent bien ce que j’ai compris de la réunion d’hier… Me corriger si nécessaire !

202303AssoChatons7

202303AssoChatons8

Voir 20230413AssoChatons.pdf

3 Likes

@purerstamp si tu veux te joindre à nous pour la prochaine réunion pour faire profiter de ton expérience au CRS, ça serait avec plaisir ! la prochaine réunion va en plus principalement toucher au conseils. le lien du sondage est ci dessus.

1 Like

Je ne comprends pas la pertinence de déléguer cette activité à un petit nombre d’adhérents. C’est à chacun de remonter une éventuelle incompatibilité lors de l’examen d’une résolution, sauf si cette décision n’est pas prise par l’assemblée générale… ou alors ce conseil contrôle juste les autres conseils, et on a créé une activité circulaire :slight_smile:

Cela n’empeche pas à un « simple » adhérent de signalé lorsqu’une motion semble incompatible, ce qui allègera alors le travail de ce conseil.
Par contre, le fait d’avoir un conseil dédié à cela, permet de s’assurer que l’analyse aura bien été fait à chaque fois.
Si on a une motion de déposé mais que personne n’indique d’incompatibilité, est-ce que cela veux dire qu’il n’y en a pas ou que personne n’a vérifier ?
Comme on dit: quand tout le monde peux le faire, parfois personne ne le fait.