Journées du conseil scientifique de l'AFNIC -- 4 Juillet 2022

On nous signale dans l’oreillette

La JCSA, c’est le rendez-vous de tous les experts scientifiques et techniques.
Thématique de cette journée : « Consommation énergétique du numérique : infrastructures, services et usages. »
L’évenement est ouvert à toutes et à tous.

https://evenements.afnic.fr/Site/109706/9308/Event

Cela fait écho également à ce fil de discussion

2 Likes

Petit compte-rendu

J’ai assisté à cette belle journée, affublé d’un joli badge avec comme inscription «Stéphane, chatons.org». Donc oui, ami·es chatons, il y avait un représentant autodesigné «chatons» à cette réunion. Ceci dit, je l’ai chèrement payé. En effet, malgré un port de masque de quasi toute la journée, j’ai été cas contact de Stéphane Bortzmeyer. Puis sévèrement covidé. Moi qui ne suis présent sur aucun réseau social, j’essuyais durement les affres de la notoriété. :joy_cat:

La thématique était celle de la soutenabilité du numérique mais vu à travers le prisme de l’afnic et de sa mission d’intéret général.

« Consommation énergétique du numérique : infrastructures, services et usages. »

Nous avons eu en direct live la démonstration de l’inflation du nombre de paquet de donnée par principe de sécurité à travers DNSSEC pour DNS, l’assurance qu’on pouvait éteindre nos DC la nuit pour faire des économies ( projet spiral, inria, ecoinfo), Un calcul intégral du vrai coût environnemental du transfert d’un 1Go de données entre deux points du réseaux RENATER. Donc c’était passionnant et puis ça permet de relativiser les discours au doigt mouillé des ACVistes. C’est à dire que si on souhaite établir le bilan carbone de toute la chaîne logistique de cette industrie, et bien, c’est pas facile, parce qu’il manque pas mal de données. Notamment coté hardware.

Ensuite, si j’étais un peu critique, tous les modèles présentés étaient par défaut très «proportionnels». Si je double l’entrée de mon modèle, j’observe un doublement de la sortie. Mais à aucun moment, ces modèles ne documentent un effet rebond, aka une boucle de rétro action ( si chère à David Bol par exemple )

Cependant, il y a eu un moment très particulier lorsque une personne dont je ne me souviens pas le nom ni la fonction, à remis en cause un dogme.

de la neutralité du net…

Je me demande quand même, sans vouloir remettre en cause le principe de la neutralité du net, si, lorsqu’on regarde les usages de nos infrastructures par nos concitoyens, qu’on cumule youtube, netflix, instagram, tiktok, la vidéo 4K sur son smartphone, je me demande jusqu’à quel point il va devenir nécessaire de remettre en cause ces usages ? Attention, je ne fais pas de jugement moral. Mais quand même un peu.

Je précise que j’ai peut-être mal retranscrit les propos de cette personne. Figurez-vous que j’étais un peu sidéré et pas préparé à entendre cela. Plus surprenant, il n’y a eu aucune réaction dans le public présent. Je ne dis pas qu’il y avait un consensus de l’assemblée présente car je n’en sais rien.

…à la publicité attentionnelle

Je ne suis pas intervenu. Car, en vérité, remettre en cause les modèles dominants, c’est à dire l’économie de l’attention et le capitalisme de surveillance, voire le patriarcat, n’est pas chose aisé. On peut facilement passer pour un dangereux collapsoniste, un «amish» anti techno, voire pire, un islamo gauchiste wokiste. Pourtant, on peut lire des gens très informés et avec beaucoup de notoriété pronostiquer «le krach de l’économie de l’attention» ¹. Je ne sais pas si cela arrivera ou si d’autres choses s’effondreront avant. Mais, observer plusieurs milliards d’individus perdant d’un coup d’un seul toute leur identité numérique parce qu’un simple routeur de bordure perd l’idée de l’AS de whatsapp est déjà suffisament flippant.

Pourtant, si le modèle de la publicité attentionnelle n’est pas nouveau, il a été industrialisé avec une efficacité rare par ce qui constitue aujourd’hui le moteur de l’économie du numérique. Cependant, n’illustre-t-il pas parfaitement ce qu’on appelle «effet rebond?». Et au fond, ce qu’observe cette personne dans les usages de nos concitoyens n’est-il pas entièrement basé sur ce modèle qu’il est si difficile de critiquer ² ?

J’ai fait un bon mot !

Je me suis quand même rattrapé à la fin de cette journée avec un trait d’esprit qui a fait rire des gens.

→ Connaissez-vous Les crypto marsistes ?
← Non ?
→ Alors, un crypto marsistes est un adepte des crypto monnaies qui pensent faire fortune avec, afin de payer un billet à Jeff Bezoz pour partir sur Mars avec sa fusée et rejoindre Elon Musk.
← Mais, Jeff Bezos et Elon Musk sont accusés de manipuler les crypto monnaies pour leur propre compte !
→ C’est ça. Rien de bien nouveau en somme.


[¹] «Le grand krach de l’attention» C & F Éditions
[²] Il y a quelques années, en France, j’avais rencontré une personne qui m’avait expliqué avec beaucoup de conviction «Les Gafams ont gagné, il ne sert à rien de s’y opposer». (Je crois qu’elle est présidente d’un truc qui s’appelle Numérique En Commun ) Cependant, elle m’avait exprimé ses doutes sur cette idéologie. Peut-être a-t-elle changé d’avis ?

2 Likes