Code of conduct des Chatons

process
proposition
#1

Bonjour,

Lors de la dernière réunion, nous avons évoqué le fait que nous n’avions pas de cadre définissant la manière donc on communique entre nous, chatons, en réunion virtuelle, sur les listes, mais aussi lors des discussions sur le forum, ou encore lors des candidatures.

Souvent les communautés adoptent un “Code of conduct” qui permet d’être clair sur les intentions et valeurs du groupe, sur nos efforts pour communiquer de maniere non-violente, et aussi les lignes rouges à ne pas franchir.
Ce n’est pas pour moi un cadre qui emprisonne, mais qui est plutôt fait pour s’y référer si le ton monte, et pour rassurer et inclure au mieux les personnes pour qui c’est important de se sentir en sécurité.

Au vue de notre charte Chatons, il me parait cohérent de ne pas qu’appliquer nos bonnes intentions à nos outils et savoir-faire, mais aussi à nos savoir-être.

Je suis chargé d’animer le travail pour proposer un code of conduct chatons.

En fouillant un peu j’ai trouvé un exemple construit récemment et assez engagé, qui me parait une bonne base de travail, https://funkwhale.audio/fr_FR/code-of-conduct/

Je souhaiterai adapter ce code aux chatons, mais vu que c’est assez long et engagé, je voulais une premiere prise de température pour savoir si cela vous irait?

Merci de me faire part de toutes sortes de remarques afin que notre code de conduite soit le plus adapté a notre collectif!

Au plaisir de vous lire

Amitiés
Florian

#2

Bonjour,

Le code de conduite de funkwhale peut en effet être un point de départ, j’aime bien dans l’idée la “Déclaration anti-méritocratique” plutôt originale pour ce genre de texte, après il faut viser entre le coté prison et référence, lorsque l’on avait travaillé la chose dans notre organisation, la terminologie “code de conduite” avait grandement fait débat, on a fini par appeler cela “bouffe moi la charte”.

Quelques ressources par ici : https://ressources.labomedia.org/charte_de_deontologie_-_code_de_conduite_evenements_hackerspaces_fablabs_medialabs

++
benjamin

1 Like
#3

Merci @benjamin pour ce lien, c’est sympa la formulation J’aime / J’aime pas !
Je suis d’accord sur la terminologie “Code de conduite” qui est un peu dirigiste, et “charte de déontologie” est bien mais un poil trop sérieux.
“Bouffe moi la charte” ou “Bouffe moi le chaton” reste une option! :smiley:
Je vais creuser tes ressources et voir comment les intégrer.

Un grand merci!

#4

Bonjour,
Bonne idée de proposer un code de conduite. C’est encore confidentiel parce qu’on finalise certains aspects, mais nous venons juste de réaliser un gros travail sur le sujet chez Framasoft et il y a des liens qui nous ont bien aidé. Je vous partage ça en espérant que ça puisse vous servir aussi.

Ressources

Liste de “Code de Conduite”

À propos du terme “code de conduite”, de notre côté on a préféré parler de “charte de modération”. Le terme “code” ça fait un peu trop soit code pénal, soit truc de dev, en français :smiley:

1 Like
#5

Wahouw, quelle exhaustivité!
Je vais devoir passer l’été à lire tous ces textes mais merci beaucoup!

Superbe travail de recherche de l’existant, c’est précieux!

#6

Et encore, pour moi, il manque l’un des meilleurs (en anglais) : http://openhardware.science/gosh-2017/gosh-code-of-conduct/ (merci @Zatalyz :wink: )

1 Like
#7

Oh my gosh!! :wink:
Il manquait des exemples en langue étrangère histoire que l’exercice soit plus difficile encore…

Merci pour ce dernier exemple, j’aimais bien le coté manifeste de celui de funkwhale, mais dans beaucoup d’exemples donnés, il y a plus de clarté sur les choses a faire / ne pas faire, selon le media (IRL, chat, forum, audio. etc,…) et des détails sur comment gérer les signalements et les cas de friction.

Je vais essayer de proposer un code of conduct synthétique au début (avec les règles), se référent a des explications plus complètes plus bas (sur les questions du consentement, de l’anti-meritocratie, de l’inclusion, de la CNV etc…).

Si l’œuvre fait plus de 200 pages, on pourra en faire un framabook!

#yaplusqua !

#8

Bonjour,

je comprends (vaguement) pour certains la nécessité de se «protéger» au travers d’un «code de conduite», mais je trouve que ces documents agissent généralement sur moi comme de véritables repoussoirs. Souvent trop long, pas lus, mais signés par les participant⋅e⋅s pour qu’on leur fiche la paix. N’engagent que ceux qui les pratiquent déjà et donc passent à côté de leur mission.

S’ils ont une utilité en entreprise, ou lors d’une conférence, je ne suis pas du tout convaincu de leur usage dans le cadre d’un collectif animé par une Charte. Bétonnons la charte pour en exclure très rapidement toute personne ne respectant pas quelques principes évidents :

  • non harcélement de quelque sorte (et ça n’est pas la peine de lister toutes les communautés, ça ne fait que les stigmatiser encore plus)
  • ne rien faire sans le consentement explicite (en particulier, ne publions rien sans l’accord explicite)
1 Like
#9

Je ne suis pas d’accord avec tout ce que tu dis, @vincentxavier : même si j’aimerais que dans l’idéal, l’on n’ait pas besoin de code de conduite, et que par défaut tout le monde applique les règles évidentes de courtoisie, je peux déjà te citer quelques exemples dans le collectif chatons où des personnes ne se sont pas senties bien :

  • sur la liste de discussion Elodie s’est faite “mansplainée”
  • lors des candidatures, certains ont vécu cela comme une humiliation et ont réagi un poil agressivement
  • un militant anti-parti-pirate a un peu trollé les pads de réunion et forum avec des délires pas forcement drôles et trop décalés

Ya pas mort d’humain, mais il aurait été plus évident de pouvoir se référer à un cadre à se moment là…

Aussi, le collectif est amené à grandir et il me parait sain d’avoir des bases solides et des règles claires.

Enfin, pour moi le code de conduite s’adresse aux individus alors que la charte aux structures dans le collectif (même si certaines structures ne sont qu’une personne), donc difficile de rajouter des éléments de code de conduite dedans (meme si dans les valeurs de la charte, on retrouve les même valeurs).

Par contre, je suis d’accord avec le fait de dire que personne ne les lit si c’est trop long, donc je retiens l’idée de faire un résumé très court des règles comme tes 2 points :

et de le mettre en évidence en haut du code le résumé de l’essentiel à retenir (le fameux TL;NR )