📜 Assemblée Constituante du 14/10/23 à Paris Vincennes : Objet, Gouvernance, Modération & Continuité

Chers chats fous,

Je lance officiellement :athletic_shoe: et en grandes pompes :athletic_shoe: l’invitation à co-organiser et à participer à l’Assemblée Constituante des CHATONS, qui se tiendra le samedi 14 octobre 2023 à l’Université de Vincennes, Paris.

Pour rappel, cette Constituante fait partie du processus proposé par Quentin de ratification d’une gouvernance pour le collectif :

Dans cet objectif :

Maintenant mes minous, c’est à :index_pointing_at_the_viewer: vous :index_pointing_at_the_viewer: de faire vivre ce processus et de l’infuser de vos brillantes idées. Le but n’est nullement que X ou Y impose sa vision du monde à 100 CHATONS, mais que 100 CHATONS parviennent collectivement à choisir leur destinée, émancipés de nos merveilleux géniteurs. Nous devons collégialement choisir comment on va se gouverner d’ici Janvier 2024, pour pouvoir cesser de nous atermoyer sur la forme et sur notre prétendue illégitimité, et commencer à agir, créér, fédérer, sublimer notre collectif et celleux qui regardent ! Bouyah !

Sur ce, j’vais faire la sieste !

Miaou :cat2:

5 Likes

Désolé, petit soucis sur sans-nuage… C’est réparé, et d’ailleurs si quelqu’un a une recette pour supprimer les historiques des pads, je veux bien (je veux conserver le texte finale quand même).

2 Likes

Bonjour,

Je vous livre ma réflexion sur cette initiative d’organiser une journée de travail sur l’avenir des CHATONS.

Déjà, j’ai bien peur que ce sera essentiellement des franciliens qui participeront à cette journée.
J’ai peur que peu de provinciaux comme moi n’ait la possibilité de se financer le voyage et surtout de pouvoir se bloquer vendredi après-midi + samedi + dimanche matin (j’ai 4h30 de voyage) pour venir travailler sur ces sujets.
Bien sur, il est évoqué (s’il y a un volontaire), que tout cela sera transmit via visio, mais je craints que les 3-4 « zigotto » derrières leurs caméra auront bien du mal à exprimer leur opinion face au groupe en présentiel.

On parle ici « assemblée constituante » et de « constitution ».
Donc cela m’évoque 2 choses:

  1. C’est vraiment une « assemblée constituante » … type création d’association
    Et donc, à l’issue de la journée, un texte est écrit, une sorte de « constitution » (qui pourrait correspondre au statut et au règlement intérieur en cas de création d’association).
    Ce document retrace donc le résultat des débats.
    Et ensuite, il reste plus qu’à organiser le vote sur ce que cette assemblée aura défini.
    Si c’est cette organisation qui est prévu, cela m’évoque des questions:

    • Quelle est la lĂ©gitimitĂ© des personnes prĂ©sentent Ă  Vincennes ?
    • Invente-t-on une dĂ©mocratie reprĂ©sentative gĂ©ocontrainte (les reprĂ©sentants sont ceux qui peuvent se rendre facilement en Ile-de-France) ?
    • Est-ce que 10h de discussions/dĂ©bats/ateliers seront suffisant ?
    • Sera-t-il possible de dĂ©battre de cette « constitution » après la journĂ©e ?
    • Quentin a en effet proposĂ© un procĂ©ssus et un planing : Quand a-t-il Ă©tĂ© entĂ©rinĂ© par le collectif ? (mais j’ai peut-ĂŞtre loupĂ© un vote sur le forum …)
  2. C’est plus un groupe de travail et de réflexion sur l’avenir des CHATONS
    Du coup, il serait alors bien d’adapter le vocabulaire.
    Cela m’évoque d’autres questions:

    • Comment ce « GT Vincennes » prĂ©sentera ses travaux ?
    • Comment continuer ses travaux ?
    • Y aura-t-il ensuite la crĂ©ation de sous-GT ?
    • Est-ce que la date « 12/23 » a encore du sens ?

Je suis super partager par cet Ă©venement.
A la fois je trouve cela comme une super initiative pour faire avancer l’avenir des CHATONS.
Et à la fois, je me sens dépocédé et de ne pas pouvoir participer à cet avenir.

4 Likes

Hello, juste pour dire que je trouve ça chouette l’organisation de ce temps là, qu’on sera plusieurs de l’asso à être présent⋅es. Par contre je partage l’inquiétude de Laurent sur la partie « constituante », et ça me semble essentiel de penser aussi la transition si on fait évoluer notre manière de fonctionner.

2 Likes

Que de maladresses. Cette initiative va à l’encontre de tous les usages du collectif : unilatérale, géographiquement excluante, ignore l’existence du groupe de travail dédié, non abordé en réunion mensuelle, outils hors sélection, titre vindicatif… Quel dommage que cette énergie passe autant à côté. Il reste souhaitable de trouver une solution pour la réintégrer d’une façon positive :cat:

1 Like

Super initiative, et super article aussi. Merci Adrien.

On fera un joli travail collaboratif, puis on l’amènera au groupe pour le faire évoluer encore, et on arrivera bien à faire quelque chose tous ensemble. Il faut bien commencer quelque part ! :muscle:

5 Likes

Je partage l’avis de CPM sur ce coup. Appeler ça assemblée constituante à 1 mois et demi de l’événement et compte tenu des constantes de temps usuellement longue et des contraintes géographiques et financières de beaucoup de membre me parait maladroit.
Malgré ça je partage l’enthousiasme à aller l’avant pour la structuration de la suite du collectif et tente de me libérer pour participer. Un temps dédié IRL me parait nécessaire pour continuer les travaux engagés depuis maintenant 1 ans sur la structuration.

Bravo pour cette initiative, hâte d’en être ! C’est super que vous ayez pu obtenir un amphi à P8 :slight_smile:

Je suis également assez convaincu que c’est lors des moments de rencontre physique comme le camp CHATONS que l’on avance le plus efficacement. Avoir annoncé la date quatre mois à l’avance me semble assez raisonnable, d’autant plus que les sujets traités (GT asso, gouvenance…) sont sur la table depuis bien plus longtemps.

Et pour les personnes qui ne peuvent pas participer ni en visio ni en présentiel : si j’ai bien compris, l’ensemble de la proposition (travaillée collectivement par les personnes qui peuvent s’y investir sur le créneau proposé) sera soumise au vote à l’ensemble des CHATONS à la fin, dans les règles de l’art.

On est bien d’accord qu’à l’issu de la rencontre d’octobre, l’ensemble de la proposition sera soumise au vote après la possibilité d’en débattre, voir d’amander ce qui est proposé.

Et bien sûr, personne ne pourrait imaginé, que sur le forum, le lendemain de l’évenement, on trouverait le texte de Vincennes avec juste l’indication « A voter » comme un fait accompli.

Je tiens à préciser cela, parce qu’avec des termes comme « assemblée constituante » cela pourrait presque faire penser à un passage en force.

1 Like

N’étant moi même pas certains de pouvoir venir et n’ayant pas tellement pris part sur les questions de gouvernance, je ne vais répondre qu’à cette question.

Le 23 décembre, c’est la fin de l’année. A partir de janvier, nous auront de facto un nouveau fonctionnement (sans Angie). Que l’on choisisse la version du GT, celle du collectif léger ou celle que j’ai proposé « on continue tel quel en maintenant les réunions mensuelles », de fait nous auront fait un choix pour les quelques semaines ou, mois ou années à venir.

Bon et puis 4 mois pour préparer la décision (nous sommes le 25 août) sachant que tout le monde est invité à préparer des éléments pour cette journée (qu’on y soit ou pas), je pense que c’est suffisant pour aboutir. D’autant plus que le GT a déjà beaucoup bossé sur la question.

Personnellement, au delà de l’aspect opérationnel et gouvernance, j’attends une clarification sur l’objet de l’asso: le sous GT objet asso, dont j’ai fait parti avait aboutit plutôt rapidement, mais pour moi il manque une clarification sur l’objectif concret qu’on se donne, car ça oriente forcément le type et surtout la taille des structures qu’il nous faut.

1 Like

Mon interogation du « 12/23 » était beaucoup plus sur le choix de gouvernance que l’on se choisit.
Et conne tu le dis, on peut toujours continuer en 2024 avec le système (imparfait) des réunions mensuelles.

En effet, comme j’avais évoqué dans un autre sujet:

Et sur ce point, on a très peu apporté de chose sur comment on se réparti les taches.
Autant sur le sujet de gouvernance, il y a un GT qui s’est penché sur le sujet.
Mais sur l’opérationnel du collectif, ça serait bien qu’il y ait de bonne proposition très concrète sur le sujet prochainement.

Oui, c’est aussi un question importante à avoir.
J’attend de voir la « soutenance de stage » d’Ambrine, fin septembre justement.
J’ai cru comprendre qu’elle va nous donner quelques pistes interessantes de réflexions pour nous aider à définir ce que nous sommes.

Merci pour cette superbe initiative, à nous de prendre notre destin de CHATONS en main, je suis également convaincue que nous aboutirons j’en suis sure à un très joli travail collaboratif qui laissera le temps de voter courant décembre si j’ai bien tout suivi. Nous avons su démontrer notre capacité à nous organiser à maintes reprises, je suis certaine que nous saurons la reproduire.
Hâte de vous retrouver :heart_eyes_cat:

2 Likes

Pourquoi assemblée constituante ? - Je me permets de préciser ce choix de mots « assemblée constituante ». « Assemblée » c’est parce qu’on souhaite faire ça ensemble, d’où le fait qu’on circonscrive aussi ce projet dans le temps. « Constituante » ça renvoie à « constitution » et l’idée qu’on veut proposer des bases pour fonctionner ensemble (gouvernance, modération, etc.). Bien sûr, aucun des participant•es à cet événement n’est légitime à imposer quoi que ce soit au collectif. C’est pourquoi il y a une phase de vote après, en suivant les pratiques de vote passées du collectif. Ce qui est en amont n’appartient alors qu’à nous, et si vous pensez que la proposition est bonne mais pas la façon dont elle a été menée, vous pourrez voter contre la proposition en expliquant votre démarche. Mais celles et ceux qui agissent choisissent comment elles et ils veulent agir, ça me semble être un principe important dans ce projet.

Faisons une analogie avec le Chili : récemment une assemble constituante s’est organisée pour proposer une nouvelle constitution qui a ensuite été voté, et in fine, ce projet a été refusé en 2022. Et c’est peut être ce qui arrivera là aussi, et c’est la règle du jeu. Mais les travaux menés ici ne seront pas perdus quoi qu’il arrive : on aura construit quelque chose ensemble, appris des trucs, et ce qui a été produit pourra toujours être remâché et réutilisé plus tard. Suite au refus de la constitution proposée par la 1ère assemble constituante, une nouvelle, différente assemblée constituante s’est rassemblée en vue de faire une nouvelle proposition.

Pourquoi toutes ces modifications d’un coup ? (consulter la réponse de LJF qui est très pertinente aussi). Après tout le collectif fonctionne de manière horizontale, autogérée et au consensus idéalement et au vote sinon. On peut trouver une critique de ce fonctionnement dans le chapitre « gouverner sans leader » du livre « Twitter et les gaz lacrymogènes » de Zeynep. Ici, il ne s’agit pas de trouver un leader bien entendu, mais de comprendre quelles dynamiques nous amène à rendre les décisions si lourdes et compliquées, et comment dépasser les conflits.

Pourquoi une réunion physique ? Pourquoi ne pas tout passer par le forum ? La réponse est double : d’abord parce que tout le monde n’a pas autant de temps et d’énergie. Et aujourd’hui, la participation et le poids que prend un sujet sur le forum est directement corrélé avec le temps+énergie investie. De nombreuses personnes ne prennent aujourd’hui pas part au débat car elles n’ont pas le temps de tout lire sur le forum, le temps de rédiger des réponses, ou n’ont pas l’énergie de s’engager dans un processus long. À sa manière, le forum lui aussi est excluant. Malheureusement, ces mêmes personnes exclues sont aussi celles qui ont parfois le plus de compétences sur la gouvernance à mon avis.

En second lieu, en effet secondaire désirable, la logistique liée à l’organisation de cet événement physique sera l’occasion de se prouver qu’on arrive a organiser des choses ensembles, à apprendre à coopérer aussi, en vue de futurs événements et actions.

On essaiera d’avoir de la visio le jour J mais je ne peux rien promettre à l’heure actuelle. Vous pouvez participer en amont en ligne, faites juste signe. On travaille à la logistique aussi pour essayer de lever les blocages.

Qui ? - À ce jour on a une dizaine de collectifs qui ont répondu présent. On souhaite encore travailler un peu le sujet (finir de compiler les discussions passées, identifier les axes de réflexion, etc.) et lancer prochainement le cycle de réunions préparatoires avec les personnes qui le souhaitent.

Se sentir légitime - C’est un peu méta, mais c’est très dur aujourd’hui à se sentir légitime à faire quoi que ce soit au sein du collectif, car il y a peu de règles claires ou écrites, et qu’on peut vite avoir le sentiment de se prendre des murs qu’on avait pas vu. On ne se sent pas légitime, pas plus que les autres c’est sûr à organiser ça, on est personne pour le faire, et on nous le rappelle bien. J’aimerais qu’on arrive à évoluer vers un fonctionnement où les gens qui prennent part se sentent légitimes, et ça peut être en leur proposant des rôles, en proposant des déroulés/processus/etc. bien définis pour initier des projets. Ça peut être très terre à terre hein, et ça peut être simplement formaliser à l’écrit une version de ce qui se fait déjà.

1 Like

Sur les détails :

  • 12/23 = dĂ©cembre 2023 = 31 dĂ©cembre 2023. Et c’est calculĂ© pour ĂŞtre la fin du mandat d’Angie en effet, et comme le dit LJF, quoi qu’il arrive une organisation se mettra en place, la question est est-ce qu’on l’aura pensĂ© avant ou non.
  • @Laurent par rapport Ă  tes questions :
    • lĂ©gitimitĂ© : aucune Ă  part d’être membre du collectif. Nous n’avons aucun mandat Ă©manant du collectif pour le faire.
    • validation par le collectif : rien n’a Ă©tĂ© validĂ© par le collectif en amont, tu peux voir cette assemblĂ©e comme des gens qui dĂ©cident de faire des choses ensembles et venir les proposer au collectif après. Juste on est transparent sur ce qu’on fait et on en parle ici en amont, mais on ne demande pas la permission de le faire. Et tu peux nous voir comment un groupe de joyeux-ses lurons qui se rĂ©unissent pour discuter. On ne parlera pas « au nom du collectif CHATONS », on ne prendra aucune dĂ©cision en son nom. Notre objectif est de construire une proposition qu’on soumettra au collectif, qu’on lui proposera de valider ou non. Mais en amont, on fait ce qu’on veut.
    • est-ce qu’une journĂ©e sera suffisante ? Les propositions seront travaillĂ©es avant, la journĂ©e permettra seulement de les prĂ©senter, et de discuter d’alternatives ou d’amendements. Elles n’émaneront pas de moi ou d’Adrien mais de la dizaine de collectifs qui ont dĂ©jĂ  rĂ©pondu prĂ©sents.
    • nous allons proposer rĂ©gulièrement des synthèses sur le forum de l’avancement des travaux
    • dĂ©mocratie gĂ©o-contrainte : la prĂ©paration se fait en ligne, tu peux y participer si tu le souhaites. La participation est toujours contrainte, la participation au forum est contrainte Ă  la condition que tu puisses lire tout ce qui se passe dessus afin de participer de manière pertinente. Il y a bien d’autres dynamiques qui font aussi que les gens participeront et ne participeront pas au forum. Pour s’en convaincre, on pourrait faire des statistiques sur l’intensitĂ© de post sur le forum VS la participation au camps CHATONS VS d’autres choses. La participation sur le forum n’est donc pas non plus un idĂ©al de dĂ©mocratie.
    • dĂ©battre de la proposition : il sera possible de la commenter par tout le monde sur le forum, et il faut que j’en parle avec les gens qui souhaitent participer au projet, mais soit uniquement les gens qui ont participĂ© Ă  la constituante pourront choisir d’amender la proposition en fonction des remarques faites, soit - mais je ne suis pas pour -, tout le monde pourrait proposer des amendements. Ça sera Ă  voir, parce que par le passĂ©, « la possibilitĂ© de dĂ©battre sur le forum » (qui n’est qu’une projection imparfaite du collectif) s’est souvent transformĂ©e en « 2 Ă  3 personne virulentes enterrent une proposition qui ne sera jamais soumise au vote ». Si jamais, voilĂ  un exemple de proposition qui n’a jamais aboutie : Formaliser un processus de dĂ©cision effectif et vivant pour le collectif . Je prĂ©fère un vote qui Ă©choue parce que le processus est jugĂ© trop directif qu’un vote qui n’a jamais lieu car enterrĂ© par un milliard de proposition/amendements, parce « qu’on peut faire mieux attendez je vais vous montrer ».
    • est-ce que c’est une crĂ©ation d’association ? CHATONS est une association de fait aux yeux de la loi. Ce temps n’a pas vocation Ă  savoir si on doit des dĂ©poser des status en prĂ©fecture, ni d’en Ă©crire, du moins pas des statuts en vue d’avoir un fonctionnement d’association dĂ©clarĂ©e. Si ça venait Ă  ĂŞtre le projet - ce dont je doute - je suis bien au courant du travail rĂ©alisĂ© au sein des diffĂ©rents GT asso, et il serait rĂ©utilisĂ© en prioritĂ©.
    • ça coĂ»te de l’argent : tu parles dans un autre fil d’engager un-e salariĂ©-e pour la gestion du collectif, lĂ  on est sur des coĂ»ts largement infĂ©rieur. Je ne comprends pas comment tu peux ĂŞtre Ă  la fois confiant sur la capacitĂ© du collectif Ă  engager un-e salariĂ©-e d’un cĂ´tĂ©, et ĂŞtre sceptique des coĂ»ts qu’un Ă©vènement organisĂ© avec des Ă©conomies de moyen en tĂŞte (lieu fourni gratuitement, nourriture très probablement prise en charge, etc.) peut gĂ©nĂ©rer. De plus, on a vu que l’approche solidaire fonctionne, et peut re-fonctionner si ce temps est jugĂ© pertinent par les gens qui peuvent mettre la main Ă  la poche.

Je sais que ça peut vous paraître très « anti-démocratique », très inégalitaires, à l’encontre de la délibération permanente au « consensus », à l’encontre des règles, etc. Que vous ne pensez pas qu’il y ait forcément de lien avec « le désengagement » constaté, les conflits actuels, etc.

J’ai essayé de donner des éléments pour comprendre pourquoi selon moi pourquoi c’était au contraire un exercice de démocratie qu’on était en train de vivre, et en quoi ça pourrait permettre de dépasser nos obstacles qui sont perçus comme le désengagement et les conflits lattant, mais je ne veux pas non plus en faire des tartines. Au risque de me répéter, et par honnêteté sur mon mode de pensée, voilà 3 textes d’où j’hérite ma perception, qui peuvent permettre de comprendre d’où je parle, et dont on peut trouver des analyses/résumés/explications sur Internet sans avoir à tout lire) :

Les mots sont importants et leur sens aussi.
Tu prends l’exemple d’une assemblée constituante d’un pays, c’est en effet une assemblée qui débat sur la création d’une nouvelle constitution (loi supprème d’un pays). A l’issue de cette assemblée, les débats sont clôts et on organise un vote (avec des prises de position « pour » ou « contre »).

Donc, ce qui me gène dans l’utilisation de ce terme, c’est que cela insinue c’est qu’à l’issu de cette évenement, les débats soient clôts et que les ~80 CHATONS qui n’ont pas pu participer aux débats n’ont que le pouvoir de voter.

Dans l’usage du collectif, on appel plutot « Groupe de Travail » une équipe constituée de volontaires qui veulent avancer sur un sujet donnée. J’aurais préféré une dénomination de ce genre.

Il y a d’autres solutions que juste « forum » vs « physique ».
On aurait pu, par exemple, organiser un « visio-thon » : 2 jours de visio via BBB, découpé en période, pour débattre de tout les sujets. chacun étant libre de venir à des périodes différentes. Possibilité de faire des sous-salons de travail … J’ai déjà eu l’occasion de travailler ainsi, c’est assez productif et très incluant.

Après, je fais mes remarques sur des problématiques de forme, pas vraiment sur le fond.
C’est une bonne initiative, je lève juste des remarques et des doutes pour qu’elle soit le mieux acceptée.

1 Like

Je pense qu’on peut changer le nom si « assemblée constituante » ne plait vraiment pas. On peut aussi voir pour prioriser le sujet de la visio : souvent les lieux de la recherche, y compris leurs amphi, sont très bien équipés pour la visio. Je dois faire un point avec Pablo début septembre, je verrai à lui poser la question précisément.

Les groupes de travail sont déjà bien institués au sein du collectif, et je souhaite qu’on se démarque d’eux sur leur fonctionnement, d’où aussi ma volonté de nommer les choses différemment. En nommant GT, on pourrait alors nous reprocher de ne pas fonctionner comme les GT traditionnels.

Enfin, la journée du 14 se passera en plénière avec les interventions prévues en amont : une personne en visio ne serait pas plus désavantagée qu’une personne sur place dans le sens où les interventions auront été prévues en amont (je communiquerai d’avantage sur ce sujet plus tard).

Enfin, tu as raison, il y a d’autres manières de s’organiser qui pourraient fonctionner. Il n’empêche que là on est une dizaine de collectif déjà à avoir réussi à se coordonner autour de ce projet, ce qui est plus que beaucoup de « groupes de travail » passés, et en soit, je le prends pour une preuve que les choix réalisés sont pertinents. Et à mon sens, la recherche de la solution idéale, en dépit des solutions acceptables possibles, est un point qui nous fait souvent patiner.

Bonjour,
Une assemblée constituante est déterminante pour l’avenir des CHATONS…
Réunir le plus de monde possible sur Paris est compliqué…

Alors je propose, au moins pour la région nantaise, de créer un sous groupe dans l’Ouest, de nous retrouver qq part localement et de participer ensemble en visio à l’Assemblée Constituante ce samedi 14 octobre.

Je suis prêt à accueillir les participants qui voudraient nous rejoindre, mais ça peut être ailleurs.
J’appelle tous les CHATONS locaux* à nous contacter au Retzien Libre pour organiser cette rencontre : contact@retzien.fr ou https://retzien.fr/nous_contacter.php

  • : Deuxfleurs, Katzei, KAZ, NĂ©bulae, NumĂ©ricloud, roflcopter, mais aussi nos amis bretons de Lorient, Lannion et Brest (mĂŞme si ça commence Ă  ĂŞtre un peu loin) et tous ceux qui veulent…

Je crois beaucoup à l’efficacité de tels sous groupes régionaux. Ça permettrait de se connaître en visu sans trop de difficultés concernant la logistique.

Serge Pintout du Retzien Libre

10 Likes

Malheureusement j’ai un mariage a Brest le même jour donc je ne pourrais pas être présent.

Salut Meewan,
Désolé que tu ne sois pas dispo.
Pourrait-on quand même organiser une rencontre avec l’équipe du Retzien à un moment qui te conviendrait comme on l’avait suggéré lors de notre rencontre avec Ambrine ?
Tu peux me contacter soit au : 06 09 24 67 19, soit sur serge.pintout@retzien.fr
Ă€ bientĂ´t,
Serge

1 Like

@Laurent, j’ai l’impression que @quentin a su répondre à tes inquiétudes, je ne saurais dire mieux. Je reste concis, du coup :

  • La deadline du 1er janvier 2024 nous est imposĂ©e. Nous devons nous pencher sĂ©rieusement sur notre gouvernance et al. d’ici lĂ , ne serait-ce que pour mettre Ă  plat nos diffĂ©rentes options. On ne propose rien de plus, en organisant des temps pour en discuter, et pour formuler une proposition. Qu’elle soit votĂ©e ou non, au moins ça sera fait en conscience, et non par dĂ©faut. C’est rĂ©aliste parce qu’on dispose dĂ©jĂ  d’au moins 5 ans de propositions existantes, qui sont la « v0 » de chaque thĂ©matique.
    C’est moche, une organisation qui survit sans s’en rendre compte par pur effet d’inertie. Ça peut survivre longtemps, mais pas sainement. (Je pense au système de sécurité sociale français – dont on perçoit encore les bénéfices par inertie, alors qu’il est par terre depuis un moment.)

  • J’aime bien le terme « AssemblĂ©e Constituante » parce qu’il est grandiloquent, et rĂ©sonne avec la symbolique de Vincennes. L’idĂ©e Ă©tant de faire sourire, d’intĂ©resser, de donner envie de proposer ensemble… Le terme dĂ©crit bien ce qu’on essaye de faire : Ă©tablir un premier socle dĂ©cisionnel. Il ne faut pas en avoir peur ! Ça n’est pas une prise de pouvoir, juste une proposition de process. Une fois ceux-ci en place, les modifications ultĂ©rieures seront facilitĂ©es par un mode de prise de dĂ©cision consensuel.
    Je ne suis pas opposé à ce qu’on change le terme, mais la réponse de @retzien semble indiquer que celui-ci résonne comme espéré dans nos consciences.

  • Quant au fait que la rencontre physique soit excluante : ce n’est pas durant des slots d’1h30 par thĂ©matique que l’on discutera le fond des propositions, c’est bien avant la rencontre. C’est pourquoi on va proposer diversâ‹…es coordinateurâ‹…ices par thĂ©matique (selon leur compĂ©tence, expĂ©rience, et engouement), qui organiseront indĂ©pendamment la discussion qui va se produire en ligne, avant la rencontre : toute personne intĂ©ressĂ©e pourra participer.

  • Enfin, tout le monde est lĂ©gitime Ă  proposer. Il est urgent que l’on arrĂŞte de s’empĂŞcher mutuellement de faire. Je cite mon billet de blog :

    On a un problème avec le constant sentiment d’illégitimité de nos membres chez CHATONS. Il est crucial qu’on batte cela en brèche pour sortir de notre apathie décisionnelle. Le but ici, c’est de favoriser/nourrir l’action.

Merci pour vos retours, enthousiastes ou non. L’important c’est qu’on cause !

2 Likes